Archives mensuelles : avril 2013

Rogue Trader côté Meneur de Jeu

J’ai cédé à l’appel des Étendues de Koronus.

Pour la prochaine partie de Rogue Trader je passe Meneur de Jeu.

Après avoir incarné successivement un capitaine et un second, une timide doléance de mon MJ m’a décidé à passer de l’autre côté de l’écran.

J’adore ce jeu qui donne la part belle à la stratégie et aux décisions cornéliennes au dessus des actions individuelle des joueurs.

Équipage casi omnipotent, les joueurs y incarnent des personnages au dessus du commun des mortels régnant sur un bâtiment intelligent de plusieurs kilomètres carrés peuplés de dizaines de milliers d’âmes, tous mus par une même volonté de profit, de gloire et d’aventure.

Libres Marchands, nos joueurs guident leur vaisseau à travers les galaxies et toilettes au moyen de Warps, Vortex dimensionnels permettant le voyage dans le temps et l’espace mais peuplés d’hérétiques créatures abominables et particulièrement dangereuses.

Casiment affranchis de contraintes de l’Imperium, ils sont tels des corsaires du futur, titulaires d’une Lettre de Marque de empereur de l’Humanité les autorisant à voyager sans contraintes au delà des confins des mondes connus.

Dépassant les standards de richesses, seules comptent l’influence et la réputation auprès des grands de ce monde.

Tantôt marchands, tantôt contrebandiers, nos héros flirtent avec illégalité risquant leur vies et leur réputations, tentant des coups, acheminant des biens aussi rares et précieux que dangereux.

Leurs incursions au delà des mondes connus leur fait croiser la routes de personnages légendaires et même de Xenos dont certains d’après les récits ne seraient pas belliqueux. Il arrive même que certains Eldars et Orks commercent avec des libres marchands.

Ces nouveaux horizons ouvrent des perspective inédites commerciales grandissant la réputation et le l’influence de ces courageux découvreurs, du moins tant qu’il restent en vie.

Mon travail de Meneur de Jeu consistera à leur faire parcourir ce monde intrigant, de mettre à l’épreuve leur intelligence et leur débrouillardise, et surtout de leur faire passer un bon moment de jeu de rôles…

A bientôt chers lecteurs

Publicités
Catégories : Mes parties de Jeux de Rôles, Rogue Trader | Étiquettes : , , , , , | 2 Commentaires

Partie du 19 avril 2013 Yggdrasil final

Je fais ce compte rendu de mémoire ayant égaré mes notes… merci par avance de corriger mes lacunes.

Nous avons terminé la partie d’Yggdrasil avec la participation d’Archi dans le rôle de la diatribe Veleda , Kant dans le rôle de Kalh Thorn fils de notre chef,  Dravonne interprétant l’archère et enfin votre serviteur en le personnage de Alberick Birger le medecin.
Khomenor notre meneur a mis sur le compte des somnifères ingérés par les oies gardiennes et qui nous ont servi de repas pendant notre voyage un profond sommeil pour les absents.
Je les avaient prévenu de ne pas manger les gesiers!

Nous voila donc en direction du fief de rap anson vassal jaloux du roi ari.
Nos compagnons endormis resterons à fond de cale.
A peine arrivés, nous reconnaissons sur la grève parmi les 3 vaisseaux présents le bateau abîmé responsable du rapt du fils de notre yarl et de la promise de celui ci.
Un comité d’accueil assez musclé nous réceptionne et nous accompagne vers le camp de Rap Anson.
Reçus en temps qu’invités nous sommes conviés à partager les festivités du soir.
Nos libertés sont contenues et nous sommes obligés de déposer nos armes avant d’entrer dans la maison longue du vassal. Et ceci malgré une démonstration musclée de notre fils de chef qui se voit dans l’obligation de confier sa lance à l’archère qui nous attendra à l’extérieur.

Nous sommons Rap anson de nous rendre le prisonnier en échange de notre aide pour renverser Ari.

Au cours du repas, nous buvons malgré nous plus que de raison sauf Veleda qui froisse ainsi nos hôtes.
Seul Kalh tiens l’alcool et avec Veleda sobre se défendent vigoureusement quand nous sommes amenés de force par de puissants gardes armés.
La riposte de nos chefs inspirent un respect suffisant Rap qui accepte alors enfin notre proposition.
Grâce à une de mes mixtures je nous fait violemment dessoûler.

Au moment où Rap envoie chercher son inestimable prisonnier, un grand fracas se fait entendre.

Sur les lieux, nous trouvons la prison et le mur d’enceinte détruit d’après les traces par une créature gigantesque faisant penser à un ours géant.

Rendus inaptes à combattre par notre manque de repos et notre combat pour impressionner Rap, nous prenons un repos réparateur avant de pister le lendemain la terrifiante créature accompagnés des meilleurs hommes de Rap.

La rencontre est des plus sanglante et le combat titanesque. Seuls survivants de ce massacre nous ramenons la tête du monstre qui terrorisait la region depuis longtemps. Nous ramenons également le fils du chef qui nous fausse peu après compagnie.

Il semble qu’il ait volé un bateau pour retourner à la cité des chaînes afin d’essayer de libérer la princesse.

Avec la petite armée de Rap nous partons donc à la cité des chaînes.

La chaîne géante levée, Khal sacrifie san belle lance d’Odin pour la briser.

À la cité des pirates, nous arrivons à rallier la plupart des résidents à notre cause.

Le coup d’état en bonne voie, nous concentrons nos efforts sur la recherche de la Princesse.

Elle s’est bien évidement enfuie et c’est près des falaises de la côte que nous la retrouvons avec notre autre fugitif.

Dans les bras l’un de l’autre, leur idylle ne fait aucun doute. Ils sont accompagnés par un sorcier qui nous empêche de les ramener avec nous.

Il s’engage alors une violente dispute entre Veleda qui souhaite les laisser vivre heureux et Kalh soucieux de faire respecter les ordres du yarl en les ramenant de force.

Ma loyauté ordonnée par le Yarl allant à kahl nous attaquons le sorcier. Voyant leur amour impossible le couple se suicide en sautant de la falaise malgré nos tentatives désespérées de les rattraper.

Notre retour de mission est taché par la mort de ceux que nous devions sauver et une rancune sournoise et destructrice née entre Veleda et Kahl.

Catégories : Mes parties de Jeux de Rôles | 8 Commentaires

Yggdrasil en cadeau gratuit

Image

Génial, le 7ème cercle offre le pdf du livre de base d’Yggdrasil en cadeau à télécharger ici Livre de base d’Yggdrasil en téléchargement gratuit

Catégories : news | Étiquettes : , , , | 5 Commentaires

Sommaire de mon blog

Sommaire de mon blog

Pour ceux qui ont loupé des épisodes, l’intégrale de mon blog par rubriques

En cours mais le principal y est!

Catégories : Uncategorized | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

quelques vidéos zombies émotions. .

Des vidéos qui m’arrachent une larmette au coin de mon œil

Pour la première : Cargo mérite bien son premier prix

Auriez vous fait la même chose?

La seconde est tiré du trailer du jeu dead island avec un montage et une musique à fendre l’âme.

Perso, j’adore alors je partage

Au niveau jdr ça fait des bonnes idée pour ajouter du drama

Catégories : détente | Étiquettes : , , , , | 5 Commentaires

Bestiaire Préhistorique à Lyon Part Dieu

Il se passe toujours quelque chose de sympa quand on sait où chercher.

Aujourd’hui avec mes enfants, on a rencontré plein de dinosaures, pas de ceux qu’on croise au boulot ou dans les parties de jdr que je fréquente mais de vrais dinosaures de plusieurs mètres qui bougent…

Les plus cools de ces sauriens nous ont lancé des cris en remuant tantot la leurs gueules garnies ou non de dents tantôt leur pattes et leur queues.

Les gones n’ont pas souhaités passer la barrière de bambou pour vérifier quels étaient les herbivores et les carnivores mais on a passé un bon moment!

Ils sont encore la quelques jours…
Les bougres ils m’ont donnés envie de jouer à Hollow Earth Expedition.

image

image
image
image
image

Catégories : news, Reportages | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

2ème salon du jeu et du modelisme à givors samedi 20 et dimanche 21 avril 2013

Je n’y serais pas mais ça n’est pas une raison pour ne pas y aller
Le 2ème Salon du Jeu, Spécial Jouet et Modélisme à Givors
Ce sera plein de rolistes là-bas
Racontez moi si c’était bien 😉
2e salon du jeu de givors
Catégories : détente, news | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Le jdr selon Kerlaft

Inspiration du jour ^^

J’utiliserai cette photo en filigramme pour mon « Guide Kerlaft 2013 du Roliste Rhodanien »

DSCF0239

Catégories : détente, news, Reportages | Étiquettes : , , , , | 6 Commentaires

Quand le vieux Lyon voyage dans le temps, 1533 l’année des Pennons

Aujourd’hui, j’ai eu de la chance, comme cela peut être le cas de temps en temps lorsque les astres sont favorables ou que comme dans Naheulbeuk dans les Forêts du Nord sur une jambe dansant à la pleine lune au milieu des douze statuettes de Gladeulfeurha enroulées dans du jambon la chance vous sourit.

03a04_2013 061bis

Pour une des rares fois ou je sors de ma caverne pour voir les premiers rayons de soleil printaniers en famille ce samedi, tout s’enchaine : une visite sur la presqu’île improvisée, un encart informatif dans un journal gratuit et nous voilà partis à remonter la course du temps pour l’an de grâce 1533 pour la célébration annuelle des Pennons.

lyon_13_4_2013

Il faut savoir que chaque année à la même période, le vieux Lyon célèbre l’aumônerie accordée aux Lyonnais.

Pour cette reconstitution historique, nous avons pu voir des centaines de personnages costumés déambulant dans les rues médiévales du vieux Lyon.

03a04_2013 109bis

Au milieu des badauds le hasard des rencontres vous fait croiser de singulières personnalités allant des plus grands monarques affublés de leur plus beaux atours au plus vils manants issus de la paysannerie la plus rustique.

Tout le 5 ème arrondissement était le théâtre de scènettes alliant combat, chevauchés, processions, joutes verbales, danses médiévales, tir de canons et milles autres moments de cette vie d’antan.

03a04_2013 082bis

La place Saint Jean est avec sa cathédrale pour l’occasion le point d’orgue de cette commémoration.

Une grand messe a même été organisée quelques jours avants .

Moultes échoppes médiévales offrent explications et démonstrations. On peux aussi festoyer à l’animée taverne de la Mère Papille.

03a04_2013 110bis

Des musiques de cette ancienne époque accompagnent avec entrain les danses et saynètes à chaque instant.

03a04_2013 098

Cette prestigieuse manifestation se clôturera en apothéose le jeudi 16 mai 2013 par la reconstitution historique de la signature de la Charte Sapaudine en présence de tous les formidables acteurs de cette fantastique commémoration.

Pour les plus érudits d’entre vous, j’ai repris quelques explications sur cette joyeuse manifestation.

Notre belle ville de lyon et wiki en parlent mieux que moi : donc c’est parti pour un petit cours d’histoire…

Un pennon désigne un type de drapeau de forme triangulaire.
À Lyon au Moyen Âge, les Pennons désignaient une organisation civile pour défendre la cité. Chaque quartier devait fournir un contingent d’hommes pour assurer notamment la garde de nuit de la ville (rues, remparts, portes, ports…) et la lutte contre les incendies. Le contingent de chaque quartier se regroupait sous un pennon et était désigné sous le terme de « pennonage ».

03a04_2013 116bis

Chaque année, la Compagnie des Pennons de Lyon organise une fête Renaissance pour célébrer les splendeurs de la Ville de Lyon à cette époque

Les blasons des Pennonages
*1269 : les milices citadines apparaissent en pleine lumière avec leurs bannières et leurs cris
*1271 : cérémonie de l’apposition des sceaux, les habitants de la ville croient avoir enfin leur autonomie, elle ne sera réellement légalisée que 49 ans plus tard.
*1320 : l’Archevêque reconnaît aux citoyens le droit de garder les portes, d’en conserver les clés, d’encadrer la milice armée par la charte Sapaudine à l’initiative du roi Philippe V le Long.
La Charte Sapaudine donne également le droit aux lyonnais de conserver leurs archives.

03a04_2013 095bis

L’institution des Pennonages est à Lyon l’une des plus anciennes.Le Consulat prétend au droit de commander seul dans la Ville, il entretient une milice chargée de maintenir l’ordre à l’intérieur des murs, son nom Les Bannières et Pennons qui deviendront plus tard à la suppression des Bannières Les Pennons de Lyon.

Philippe Le Bel dans un traité solennel, en 1312, reconnaît aux Lyonnais un certain nombre de privilèges parmi lesquels figure le droit de garder « la Ville, ses portes et ses clés ».

Tout habitant sollicitant le droit de bourgeoisie est inscrit pour le service de garde et de guet. Le guet est le service de nuit, assurant la sécurité dans la ville par des patrouilles.

Dans chaque quartier il est formé une compagnie nommée « Pennonage » parce qu’elle possède un drapeau semblable au « Pennon », le drapeau réservé primitivement aux chevaliers, drapeau de forme rectangulaire, terminé en longue queue.

Au XIVème siècle, il est fait mention de 7 bannières : 3 sur la rive droite de la Saône (côté du royaume), 4 autres sur la rive gauche (côté de l’Empire) ; Elles portent soit le nom d’un quartier soit le nom du chef.(les bannières sont subdivisées en Pennons).

En 1465, il n’y a plus que 2 bannières ; elles sont encore mentionnées en 1507.

Durant le XVIème siècle, d’importants changements sont faits. La milice n’a pas réalisé l’espoir que le Consulat avait fondé sur elle. Les miliciens demeurent malgré les punitions et les admonestations, inexacts et indisciplinés ; insuffisants pour assurer l’ordre dans la ville et la sécurité aux habitants.

03a04_2013 107bis1

Un officier spécial a pour fonctions de transmettre les ordres du Consulat aux capitaines des Pennonages, et de visiter les postes de garde, afin de s’assurer de l’exactitude des miliciens.Comme on l’a déjà noté, le nombre des Pennonages est en 1528 de 35, les seuls insignes qui différencient les compagnies sont les plumets et cocardes de couleurs variées.

En 1609, les capitaines pennons ont reçu directement du Gouvernement, le tableau des postes de garde ; et en 1627, un ordre de sortie.

En 1670, création d’une compagnie (de Suisses !) formée pour soutenir les Pennonages dans le maintient de l’ordre. Les prétentions des officiers ont donné lieu à de longs débats et à des conflits dans lesquels ont voit intervenir les capitaines pennons, protestant contre tout assujettissement au capitaine de ville, simple officier salarié.

03a04_2013 126bis

En dehors de ces conflits, en somme peut intéressants, l’histoire des Pennonages durant le XVIIème siècle, ne mentionne aucune modification dans l’organisation de la milice et se borne à signaler les variations dans le nombre de quartiers de la ville : il y a 36 quartiers en 1620, 35 en 1622 et 37 en 1678 !

En 1772, désignation des plans de bataille pour chaque corps de troupes, arquebusiers, guet, Pennonages, compagnie franche du régiment lyonnais.

Pour ce qui concerne les Pennonages, un événement inattendu a déterminé leur réorganisation en 1746.

Une émeute des ouvriers en soie avait du être réprimée en 1745 par les troupes royales, et le vicomte de Lautrec, commandant, avait après la répression, ordonné le désarmement des 35 Pennonages.

03a04_2013 107bis

Les officiers ayant donné leur démission, le Consulat profita de l’occasion pour modifier, après une enquête sur la population, la délimitation des quartiers dont le nombre fut réduit à 28. Cette modification entraîna la réorganisation des Pennonages.

Dans cette seconde moitié du XVIIIème siècle, les ordonnances consulaires rappellent au 28 Pennonages les règlements auxquels ils doivent obéir, pour les habituer à l’exactitude, multipliant les « aides majors » chargés de surveiller les postes, de former les miliciens au maniement des armes, enfin de surveiller l’entretien des seaux et appareils d’incendie.

Ainsi l’institution des Pennonages a fait partie de l’organisation municipale lyonnaise pendant 500 ans.

03a04_2013 123bis

Liée au Consulat, elle disparut en 1790 sur décision Parisienne, les Pennons deviennent une garde nationale avant d’être dissous, on peut voir au musée gadagne quelques bannières de pennonages.

Le drapeau d’un Pennonage peut certainement être assimilé à un blason. Il a ses couleurs qui ne sont pas limitées au émaux héraldiques, ses emblèmes, sa devise ; et chacun de ces éléments a été soigneusement discuté et choisi dans la compagnie mais en 1746, des modifications sont apportées dans les emblèmes et les devises de plusieurs.
Les bannières adoptent la forme carrée qu’elles ont conservé de nos jours dans les Pennonages des quartiers de Lyon.

03a04_2013 092

Explication de la CHARTE SAPAUDINE

CHARTE SAPAUDINE

Le droit à la liberté….

Au XIe siècle, le pouvoir ecclésiastique gouvernait la ville, avec droit de justice, de battre monnaie, et de lever des troupes ; l’archevêché restait seul maître du Lyonnais, ne partageant son pouvoir temporel qu’avec les chanoines comtes de Saint Jean, constitués en chapitres depuis le IXe siècle.
La population se développait dans la presqu’île depuis qu’un pont de pierre la reliait à la cité blottie au pied de Fourvière. 
Des bourgs se constituaient animés par des marchands que les exigences féodales de l’archevêque ou de chanoines exaspéraient. 
Le tempérament mystique des Lyonnais favorisait l’absolutisme d’un pouvoir disposant d’armes spirituelles, sous la menace desquelles toutes les têtes se courbaient.
Personne, pendant longtemps, n’osa résister à la domination des archevêques et aux injustices de leurs officiers, ni réclamer les droits déjà reconnus à plusieurs villes de la vallée du Rhône.
La lutte ne commença qu’en 1193, au sujet d’impôts mis arbitrairement sur les denrées et marchandises de première nécessité et exigés avec vigueur par l’archevêché.
Celui-ci dû capituler devant le soulèvement des habitants et traiter avec eux. 
Cet acte fut le prélude d’un conflit de plus d’un siècle ; le sang coula plus d’une fois, mais la ténacité et la patience des marchands bourgeois auront raison de la superbe des seigneurs.
Quartiers et corporations en lutte contre le pouvoir dominateur arboraient tout naturellement sur leurs pennons (bannières) le symbole parlant du roi des animaux.

En 1320 sous la pression du roi Philippe V Le Long, l’archevêque de Lyon, Pierre de Savoie, signa la charte d’affranchissement de la commune, charte dite « Sapaudine » qui leur permit de légaliser leur organisation de gestion de la cité sous le nom de ‘Bannières et Pennons’.
Les Lyonnais affichèrent alors ouvertement leur fidélité à la royauté en ajoutant en haut de leurs pennons (bannières) les fleurs de lys sur fond d’azur.
Cette commune a donné, alors, un nouveau visage à la ville.
Elle plonge ses racines dans les libertés de la charte de 1320.
Cette charte confirme les usages, les franchises, les coutumes de la cité de Lyon et de ses habitants ; les citoyens peuvent ainsi s’assembler, prendre les armes lorsque nécessaire, avoir la garde des portes et des clés de la cité (les Pennons de Lyon), et conserver leurs archives.La charte Sapaudine a été faite au château de Pierre Scize sous la bulle de plomb du prélat. 

Lyon devint alors ville libre ..

Chaque année le Pennons des quartiers Lyonnais célèbrent l’anniversaire de cette charte et sa reconstitution aura lieu le jeudi 16 mai devant la Cathédrale St Jean.

Le comité des fêtes de la ville de Lyon fait appel pour l’occasion à des artistes et associations médiévales mais la plupart des participants sont des bénévoles.

Un petit clin d’oeil et mes remerciements pour les artistes d' »Histoire de Duels » pour la qualité de leur saynètes et leur disponibilité.

03a04_2013 079bis

Merci aussi à tout les participants et au comité des fêtes de Lyon qui nous ont fait rêver et voyager dans le temps en cette délicieuse après midi printanière ensoleillée.

Vivement l’année prochaine!
Kerlaft le Roliste essayera d’être au rendez vous.

Catégories : détente, Reportages | Étiquettes : , , , , | 2 Commentaires

Questionnaire sur les Cultures de l’Imaginaire

Questionnaire sur les Cultures de l’Imaginaire.

Une initiative que j’ai plaisir à relayer…

Catégories : news | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Promotion d’avril : – 20 %

super réduction chez lulu.com
profitez en!

Tunnels & Trolls, le jeu de rôle

Vous voulez profiter d’une réduction de 20 % sur votre prochain achat sur Lulu, notre imprimeur à la demande ?

Rien de plus simple, rendez-vous dans la boutique US(quel que soit le lieu de livraison) en changeant de boutique en bas à gauche de l’écran de http://www.lulu.com/shop

et entrez le code promo APRILBOOKS13

P.S. N’oubliez-pas de valider le code au moment de la commande !

Insane savings! 20% off any order (code: APRILBOOKS13).

View original post

Catégories : Uncategorized | Poster un commentaire

Kerlaft le Roliste en lapin crétin, chique? ou t’es pas cap?!

Paris lancé :

Kerlaft le Roliste se mettra à courir en rond en pyjama dans son salon les bras en l’air en criant comme un lapin crétin si à la fin du mois d’Avril 2013, le blog atteint la fréquentation de 25 000 clics…

A vos souris! Prêts ! Cliquez!

situation du jour :
19 506 clics
image
image

Catégories : détente | Étiquettes : , , , | 15 Commentaires

Compte rendu de la partie Rogue Trader le 02 mars 2013 chez Ikaruga

Notre séjour sur Paradisio touche à sa fin, j’envoie notre négociateur chez les plus importants commerçants plus ou moins honnêtes de la planète artificielle se préparer à remplir nos soutes.

Grâce à d’habiles transactions, nous transporterons des vins et spiritueux rares ainsi que plus secrètement de puissants hallucinogènes.

6vj6ld4ehsu95nkpeqqu6h81t6515e67d30bc76

Je réclame que la marchandise soit mise sous scellé et que son accès soit gardé et surveillé en permanence. .  J’ordonne également que l’intégrité des conteners soit vérifiée plusieurs fois en plein vol.

Cargo_container1 PREVIEW

La route par le warp est plus sécuritaire et fréquentée qu’à l’ordinaire ainsi, notre Navigator nous dirige sans incident vers le monde impérial le plus proche : la planète Tarkus.

Depuis notre retour de la planète plaisir où peux aller au bout de ses fantasmes, Symonne la missionnaire illuminée ne sort plus de sa cabine que pour menacer les yeux hagards de purifier par le feu chaque personne qu’elle croise, nous percevant tous comme d’impies hérétiques. Elle est donc sur ordre du Capitaine consignée dans ses quartiers jusqu’à nouvel ordre.

Parmi les officiers acceptés sur la passerelle, nous avons également un mécanicien mi homme mi machine aux bras greffés de canons bolter à la susceptibilité exacerbée, assez à fleur de peau depuis des remontrances incessantes de notre tyrannique capitaine.

Nous arrivons à notre destination Tarkus, un monde plus totalitaire qu’à l’accoutumée géré par l’Imperium.

cropped-coruscant
En guise de bienvenue, faisons l’objet d’un rigoureux contrôle de douanes.

culture-spatioport-central-d-estaria-9555

Après quelques sueurs froides causées
par quelques caisses ouvertes au hasard, les douaniers de l’inspection repartent avec une caisse de spiritueux que je leur offre afin de faciliter un éventuel passage ultérieur sur leur planète.

Notre vaiseau comme tous les grands vaisseaux ne pouvant atterir sur aucune planète du fait de sa taille et des problèmes évidents de gravité qui en découlent reste donc en orbite stationnaire et nous obtenons alors du gouvernement un quai de stockage dans le spatioport ou commençons par aller et retour de navettes à décharger notre précieuse marchandise tout en prenant contact avec les responsables officiels de la grande distribution locale.

spac eport

Un garde très prometteur pour ses qualités de discretion et de combat avait été embauché sur Paradisio. Il fait partie de l’équipe de déchargement. Faisant preuve d’une stupidité et naïveté sans borne en se fait pincer en tentant de vendre à la sauvette de la drogue subtilisée il me manque même de respect lors son interrogatoire. Il est mis immédiatement au trou avec deux matelots curieux précédemment soûlés par notre négociateur pour éviter de dévoiler le contenu à l’équipage de nos caisses.

La marchandise reste sous la responsabilité de notre garde du corps sans nom que le capitaine à rendu responsable sur sa vie de notre précieuse cargaison.

Space port

Nous décidons de partir avec Miranda et le négociateur vers les bas quartiers pour écouler notre marchandise prohibée. Sentant le danger probable, je rappelle le garde prisonnier indélicat pour l’avoir à l’œil sur lui car visiblement son potentiel dépasse de loin celui des grouillots de base de l’équipage pour lui proposer un job de garde du corps afin d’utiliser plus efficacement ses capacités.

Miranda, le négociateur, le garde et moi louons un véhicule et arrivons dans les quartiers les plus mal famés de la planète. Nous y négocions une entrevue avec le parrain responsable de la mafia locale pour le lendemain après midi.

Pendant ce temps sur le spatioport une bande organisée de racketters viennent proposer leur services à notre garde qui répudie manu militari ces indésirables assureurs. Il nous préviens immédiatement par com vox du mécontentement des survivants bien décidés à faire main basse sur nos stocks a l’aide de leurs nombreux amis « assureurs » appelés en renfort.

spider-man-shattered-dimensions-xbox-360-019

Nous arrivons apres le début des négociations à coups de bolters. De nombreux corps sont au sol et quelques caisses gisent explosées.

Je crash donc consciencieusement notre véhicules percutant 4 « assureurs » et nous nous joignons au combat.

Le combat reprends de plus belle et les pertes s’amoncellent de part et d’autre. Pour gagner du temps et faire cesser le combat et ses dégâts sur notre marchandise, j’amorce une négociation avec « l’assureur » responsable. Celle ci tourne court rapidement avec l’arrivée de nos renforts commandés un peu plus tôt.

46691105871117largeep2

Sur le sabre, en notre absence, notre mécanicien fait une mauvaise manipulation qui menace de destruction le réacteur du vaisseau. Une centaine de techniciens d’équipage meurent dans d’atroces souffrance pendant la surchauffe. 201_073

Notre maladroit mécanicien réussit à réparer le vaisseau quelques secondes avant son explosion mais se fait quand même mettre aux arrêts par notre bon capitaine et se retrouve en cellule avec nos deux poivreaux curieux…

Rassemblant et reconditionnant nos stocks en bon état, nous finalisons la vente de spiritueux auprès de la grande distribution locale.

organisation-conseil-des-systemes-neutres-11735

Devant l’inefficacité de la sécurité du spatioport, j’en profite pour lancer une réclamation d’indemnité auprès du gouverneur de la planète appuyé par les responsables de la grande distribution dépités de la perte d’une partie des stocks.

Le lendemain nous nous rendons à notre rendez vous accompagnés de notre propre assurance soit quelques 200 soldats postés à faible distance dans deux navettes prêtes à intervenir à mon signal.

Notre entrevue avec le parrain de la pègre débouche sur une transaction initialement prévue dans un de leurs entrepôts mais dont je préfère décaler le lieu en zone neutre sur un petit astéroïde gravitant autour de la planète.

asteroid-landing

Notre prochaine destination étant la planète Grâce regorgeant de minerais, j’ordonne l’achat de plusieurs mines-foreuse automatisées afin de ne pas voyager à vide.

Mettant en joue l’astéroïde par le Sabre la transaction se déroule sans anicroche. J’en profite aussi pour appuyer ma demande d’indemnité par le parrain auprès du gouverneur qui nous fait livrer à bord avec ses excuses les rares reliques de Saint Augustus, un cadeau aussi rare que sacré.

Le briefing chez le capitaine est assez houleux, le mécanicien reçoit 50 coups de fouets atténués par quelques cachets d’euphorisants que je lui fait avaler avant. Je tente sans succès de faire réduire sa peine de cachot. Dans sa cellule c’est l’âme du vaisseau lui même qui calme sa haine destructrice.

Miranda se fait vertement réprimander pour avoir baissé volontairement le moral de l’équipage et accusé à tord le second que je suis et se fait consigner dans ses quartiers et son poste de pilotage.

Enfin le négociateur distribue quelques euphorisants et remonte un peu le moral de l’équipage.

HRP : quel fou rire a pleurer et se taper le cul par terre en se tenant les côtes de douleur avec vos fantasmes débiles de remplacer les psychotropes par des aphrodisiaques et d’imaginer mon second en Dominique Strauss Kahn et Miranda en Nafissatou Diallo…
Vous êtes sordidement hilarant les gars on essaye de se recaser ça le mois prochain…

Catégories : jeux de rôles, Mes parties de Jeux de Rôles, Rogue Trader | Poster un commentaire

OMFG! 19000 clics!

Waou!
Les 19k de fréquentation sont franchis!

image

Heureusement que je n’avais pas pris de paris stupides sur la réussite sur la fréquentation de mon blod sinon aujourd’hui, j’aurais certainement le crane rasé ou je serais en train de courir en pyjama en rond le bras levés devant ma webcam en imitant un lapin crétin!

Merci à tous mes lecteurs et abonnés de continuer à me lire et de rêver avec moi.

Kerlaft le Roliste
image

Catégories : détente, news | 2 Commentaires

Partie Rogue Trader le 02 mars 2013 chez Ikaruga

image

Ce mardi,  c’est le retour du Capitaine en second du Sabre : IVOF Vladimir pour de trépidantes aventures.

Après le départ impromptu et regretté des amants Twixxx,  le Sabre a procédé à une campagne de recrutement et l’élite de l’équipage du Sabre se verra grossir d’un Sénéchal interprété par Khomenor himself,  une Illuminée Missionnaire par Saerince( au lit) et un Négociateur par Izil.

Bien sur nous aurons le plaisir de retrouver en plus de votre serviteur, notre irascible Navigator Kant, le brutal Flingueur Willou et le super Mécano Doublec.

Maître Ikaruga nous a promis un scénario inédit qui devrait décoiffer!

Vivement mardi!!!

Catégories : jeux de rôles, Mes parties de Jeux de Rôles | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :