Archives mensuelles : août 2013

Partie JDR du mercredi 17 juillet 2013 Magna Veritas Le compte rendu

Voici en le compte rendu de la fameuse partie de Magna Veritas

Avec mes excuses sincères à mon divin arbitre DABO pour ce retard inadmissible de parution, d’autant plus que le compte rendu est de lui!

Cette partie était vraiment géniale, s’est vraiment amusé et la rigolade a autant prédominée que l’excellent roleplay de cette tablée de haut vol.

Le Progrès de Lyon, samedi 14 septembre 1991 :
Rubrique « Faits divers » : Un homme, apparemment sans histoire, assassine sauvagement son épouse et sa petite fille de cinq ans.
Le Cardinal plia le journal, et regarda le prêtre qui se tenait à ses côtés.
« Qu’en pensez-vous, mon Père?
Et bien, Votre Eminence, cela ne semble pas très normal.
Je suis d’accord, il faudrait envoyer une de nos équipes pour prendre des renseignements, et, s’il y a lieu, agir. Avec discrétion, bien évidemment
Bien évidemment, Votre Eminence. J’ai justement une équipe qui pourra s’acquitter de cette tâche avec efficacité
Efficacité et DISCRETION.
Oui, Votre Eminence, efficacité et discrétion.

Cinq anges fraîchement incarnés se retrouvent chez le Père Deveaux, à l’église de l’Annonciation de Vaise, pour faire connaissance et être briefés sur la mission : Frédéric Lafont, ange de Daniel (interprété par Archi), Pascal Delaforêt, ange de Laurent (interprété par Mass), Camille Estève, ange de Jean (interprété par Ertaï), Dominique Franceschetti, ange de Didier (interprété par Knightmare) et Emmanuel Fontaine, ange de Novalis (interprété par Kerlaft). Malgré les divergences de méthodes de chaque ange, ce qui donne quelques échanges verbaux un peu musclés, ils décident d’aller visiter l’appartement de M. Choppart, l’assassin, pour effectuer une enquête. Le garage de Frédéric Laffont étant non loin de l’appartement, il est désigné QG pour le début de l’enquête. En arrivant sur place, en début de soirée, Camille fait admirer sa technique d’ouverture de porte de la voiture de Choppart, préalablement identifiée par Frédéric, et permet à Pascal de trouver un billet d’entrée au Muséum d’Histoire Naturelle daté du matin du samedi, jour des meurtres. Il s’avère donc que Choppart est allé au Musée avant de rentrer chez lui, et de perpétrer le massacre pour lequel il est en garde à vue. Après quelques péripéties pour entrer dans l’immeuble, nos héros peuvent visiter l’appartement, dans lequel ils ne trouvent pas grand-chose, si ce n’est que Choppart est un amateur de peinture, et la certitude pour l’un d’eux que le couple était parfaitement uni. Ce qui rend le meurtre encore plus étrange.

Ils décident alors d’aller dès le lendemain matin au Muséum afin d’essayer de visionner les bandes des caméras vidéo de surveillance. Par chance, le lendemain étant un mardi, le Muséum est fermé, ce qui leur laisse le champ libre pour entrer discrètement. Grâce à leurs pouvoirs, Camille et Frédéric s’introduisent dans le Muséum désert, remonte jusqu’à la salle de vidéo – contrôle, et visionne la matinée du samedi. Ils y repèrent Choppart, qui passe par la salle des peintures de la Renaissance, du XIXème siècle, puis par l’exposition temporaire d’un peintre lyonnais, Edouard de Genève, avant de sortir du bâtiment. Après avoir effacé leurs traces sur les bandes vidéo, ils ressortent et retrouvent Pascal. Ce dernier, faisant le guet, a remarqué deux personnes discutant dans une Mercédès noire. Après avoir relevé la plaque d’immatriculation, il les regarde partir. Ils se rendent à la Cathédrale St Jean pour prier et réfléchir. Au préalable, Pascal apprend des renseignements l’adresse de De Genève à Saint Cyr au Mont d’Or. Il y fait un court passage à moto, et remarque une Mercédès devant la maison. La même que devant le Muséum….

Emmanuel se rend à la mairie pour se renseigner sur De Genève. Il apprend que le père de ce dernier travaillait chez Biomérieux comme chimiste. Ensuite, grâce à sa couverture de médecin, il va à la morgue pour voir les corps des victimes. Le spectacle est atroce, les deux corps sont méconnaissables, horriblement mutilés.

Dominique, lui, se sert de son « divin bagout » pour se faire passer  pour l’avocat de Choppart. Il trouve ce dernier en position fœtale dans sa cellule, complètement choqué. Manifestement, le souvenir de ses actes le hante, il semble détruit psychologiquement. Il décide de partir ensuite pour Marcy l’Etoile, où se trouve l’entreprise qui employait Choppart en tant qu’expert-comptable, Biomérieux. Il demande à voir son bureau, et se fait accompagner par une secrétaire. Celle-ci semble s’intéresser de près à lui, de très près, sans doute de trop près. Dominique se rend invisible pour échapper à cette créature qui ressemble à un puissant démon.

Tout le monde se retrouve à la Cathédrale St Paul pour prier et mettre en commun les informations glanées par chacun. Il semble pertinent d’aller rendre une petite visite à De Genève. Mais comment ?

Durant ce temps, Emmanuel, se basant sur le récit de Dominique, appelle le Père Deveaux pour lui demander d’intervenir chez Biomérieux, qui abrite une créature de Satan puissante.

C’est le moment que choisit Aurélie Toussaint, journaliste au Progrès et amie du Père Deveaux, pour se présenter aux personnages. C’est elle qui a alerté l’ecclésiastique sur le fait divers. Pascal, ayant déjà essayé de la contacter par téléphone tôt dans la matinée, lui demande d’organiser une interview du peintre. Elle accepte. Le rendez-vous est pris par téléphone pour le lendemain matin à 9 heures à Saint Cyr au Mont d’Or. Aurélie sera accompagnée de Frédéric et de Dominique, et Pascal, Camille et Emmanuel resteront dehors, à portée du pouvoir de télépathie de Dominique.

En rentrant chez lui, Camille passe à la Cure du Père Deveaux pour lui expliquer le plan du lendemain. Ce dernier en profite pour demander des précisions sur le puissant démon de Biomérieux. Les dires d’Emmanuel sont pondérés par Camille, qui demande au Père de ne rien faire.

Le lendemain matin, nos héros sont reçus par François Letellier, le secrétaire de De Genève. Ce dernier les amène dans le bureau de son patron, qui les attend. Ils commencent à installer leur matériel, quand Frédéric suggère qu’une séance photos dans l’atelier serait pertinente. De Genève approuve, et tout le monde se rend dans l’atelier, situé dans le jardin.

L’atelier est grand, complètement peint en rouge et en noir. A l’intérieur de cette atmosphère lugubre se trouve plusieurs toiles recouvertes d’un tissu de velours. Alors que De Genève en découvre une, Aurélie se trouve subjuguée par la vision de violence du tableau. Alors que Dominique lui parle pour lui faire retrouver ses esprits, Frédéric affronte Letellier, qui fait apparaitre des griffes démesurées et une queue barbelée, indiquant clairement son origine démoniaque. Alors qu’Aurélie fait apparaitre dans sa main une hache à double tranchant, indiquant qu’elle aussi n’est pas une humaine « normale », Dominique arrive, grâce à sa voix angélique, à la ramener à la réalité. Il envoie alors un message télépathique au reste du groupe, demandant de l’aide, tout en sortant son arme. Hélas, De Genève découvre un second tableau, et cette fois, Dominique et Aurélie sont gagnés par un désir de tuer qui les oblige à se battre l’un contre l’autre.

Les 3 autres compères défoncent la grille de la maison pour y pénétrer. Ils y trouvent 2 rottweilers, dont les crocs démesurés indiquent une nature « pas catholique ». Alors que Pascal combat contre eux, les deux autres larrons se faufilent, et identifient  le problème dans le jardin par une détonation. Dominique a tiré sur Aurélie. Letellier, en difficulté, disparait du combat avec Frédéric, alors que Pascal se voit aidé par la Lame de son Archange. La voie est libre, les 3 anges se ruent dans l’atelier, et se rejoignent enfin. Afin de faire cesser le combat entre Aurélie et Dominique, Emmanuel calme cette dernière grâce à un pouvoir. Hélas, il laisse le champ libre à son ami, qui loge une balle en pleine tête de la journaliste. De plus, ils s’aperçoivent que l’atelier est en feu, De Genève et Letellier s’étant évanouis de la pièce.

Frédéric est le plus prompt à sortir, et tombe sur un Letellier revanchard qui l’attend devant la porte. L’ange a le dernier mot sur le démon, mais les précieuses secondes perdues sont suffisantes pour que l’atelier en flamme s’effondre sur eux. Tous peuvent sortir sauf ce pauvre Emmanuel, qui reste coincé sous les décombres. Frédéric cherche De Genève alors que Pascal et Camille tentent de sortir Emmanuel avant qu’il ne soit trop tard. Dominique, ayant repris conscience, est horrifié par ses actes et reste hébété dehors. Frédéric retrouve De Genève, et évite des jets d’énergie avant de saisir le démon. Il le ramène à ses amis, et Pascal, décidant de se débarrasser de lui, envoie un coup terrible de sa « Juste Lame ». Hélas, il ne se contrôle pas et, en tuant le démon, blesse gravement son ami Frédéric. Alors que la pression commence à retomber dans le jardin, des sirènes retentissent : la Police. Tout le monde fuit à travers champ, sauf Emmanuel qui reprend sa voiture- bélier et disparait au coin de la rue juste avant l’arrivée de la maréchaussée. Pascal retrouve sa moto devant l’église de St Cyr, et peut rentrer lui aussi motorisé.

Le soir, chez le Père Deveaux, après un débriefing, Frédéric, Pascal et Emmanuel prennent la direction de l’hôpital St Luc au service du docteur Reloud, relais angélique du lieu.

Mercredi 18 septembre 1991, Basilique de Fourvière :
– Alors, mon père, comment s’en sont sortis vos protégés ?
– Honorablement, Votre Eminence.
– La mission est-elle réussie ?
– La raclure de Satan a été éliminée, Votre Eminence.
– Côté discrétion, on peut faire mieux !
– …. Certes, mais nous ne déplorons aucune perte. Et puis, cela peut passer pour un accident….
– Pas de perte, en effet. Même s’ils n’étaient pas très frais en passant chez le Docteur Reloud. A qui appartient le corps retrouvé dans les décombres ? A un humain ?
– Et bien… oui. Enfin… non. Enfin, pas exactement. Je puis vous assurer qu’aucune des brebis que nous protégeons n’a perdu la vie, ni n’a vu quoi que ce soit de compromettant, Votre Eminence.
– Parfait, mon père. Alors, l’essentiel est préservé, grâce à notre Seigneur.
– Loué soit-Il, Votre Eminence…..

Publicités
Catégories : jeux de rôles, Mes parties de Jeux de Rôles | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Pavillon noir gratos => foncez ça dure pas…

http://dices.over-blog.com/pavillon-noir-dispo-gratuitement-pendant-10-jours

Catégories : Aides de jeux de Kerlaft le Roliste, jeux de rôles, news | 3 Commentaires

2013-2014 La rentrée sera roliste! T&T revient

C’est la rentrée, chaussette! Kerlaft le Roliste et son blog montent de niveau!
Hé oui, ces 3 longues semaines de vacances en mode farniente viennent de s’achever…

DSCF2305

Plage, châteaux de sable,  pêche à la ligne,  baignade, cocktails,  luna park et restaurants…et un peu d’écriture…!
Arg ! Le retour à la routine est cruel et douloureux mais heureusement, mon blog et les jeux de rôles sont là! Et du très lourd arrive!

Comme le savent les plus assidus lecteurs, le blog de Kerlaft le Roliste continue de grandir, il a maintenant un an et un mois et il semble que vous le nourrissez bien car il compte depuis sa création plus de 34 000 clics avec une moyenne de 3000 clics par mois et 130 j’aime pour la page Facebook. Pour tout cela, merci!

Mais revenons en à nos moutons. Sachez que ces douces semaines de vacances m’ont permis de me poser, de réfléchir et de faire un point sur cette année passée à découvrir et à tester toutes ces facettes du monde des jeux de rôles.

De cette merveilleuse expérience, telle une bonne résolution du jour de l’an, est née une décision fondamentale pour ma future vie de roliste.

Cette décision qui va bouleverser ma carrière de simple vieux joueur concerne aussi la vie roliste francophone :
A partir de maintenant, je n’en serais plus qu’un simple spectateur / rapporteur.
Je veux en être acteur !

Pour ce faire, je me suis engagé dans plusieurs gros projets qui j’espère laisseront une trace dans notre joyeux paysage rôlistes francophone.

Tout d’abord, chacun sait qu’en tant que joueur de la première heure, j’affectionne tout particulièrement les oldies des années pionnières, avec se jeux désormais cultes.

Ces auteurs qui ont créés les premiers jeux de rôles resteront à jamais immortels et leur licence perennisent encore aujourd’hui au travers de plus ou moins grosses sociétés les jeux qui ont fait et font toujours rêver comme par exemple D&D5, Star Wars, Warhammer, le seigneur des anneaux… la liste est trop longue.
Je rend d’ailleurs un sincère et émouvant hommage à ces héros qui avec leurs créations ont changé la vie de tant de joueurs. Gary Gigax, paix à ton âme!

Ces années ont tellement marquées nos consciences qu’aujourd’hui, leur influence se voit dans tous les courants, dans la mode, la musique, les médias, les jeux et bien sûr et surtout les jeux de rôles.
De la nostalgie pour les plus anciens à la découverte pour les plus jeunes, ces trésors enchantent nos âmes de joueurs car elles contiennent cette essence originelle du fun et du roleplaying.
Pour retrouver cette exaltation de la première fois, on tente de déterrer des reliques, on les refaçonne, on les réactualise, ou même, on les réédite à l’infini!

Et bien sachez, jeune insatisfaits ou vieux blasés qu’il existe un jeu extraordinaire qui vous a échappé!
Pourtant, il est là depuis le début, et chose oh combien rare son créateur y est toujours aux commandes. Entouré de son équipe de dieux vivants.

Ce merveilleux jeu de rôle qui n’a jamais cédé ni à l’appel pecunier des rachats megacorporatistes pas plus qu’à leurs tentaculaires manigances commercial machiavéliques.

Son créateur a su rester seul maître au commandes et est toujours entouré de sa même équipe de passionnés depuis les années 70.

fellowship of the troll

Ce jeu si fabuleux n’est autre que le légendaire « Tunnels et Trolls » du grand auto proclamé Trollgod : Ken St André.
Pionnier roliste des la première heure, il trouvait Donjons & Dragons trop lourd et compliqué alors il a créé Tunnels et Trolls.

tnt

C’est un jeu de rôle simple se jouant au d6, un système  intuitif, donnant la part belle à l’aventure héroïque et au roleplay. c’est aussi un des seuls proposant aussi bien des aventures a jouer en solo qu’a plusieurs. Avec Tunnels et Trolls vous montez les niveaux au cours d’une même aventure

L’an dernier un joueur passionné, répondant au pseudo de Grimtoothtoken Grimtooth que j’ai eu le plaisir d’interviewer, a réalisé l’exploit de traduire et de réactualiser les règles américaines version 7.5 en une version 8 française de Tunnels et Trolls.

Ce livre est une merveille de simplicité comme on en faisait dans mes débuts rolistiques lorsque quelque pages suffisaient à s’évader dans le fabuleux monde onirique des jeux de rôles. Ce JDR est idéal pour l’initiation aussi bien que pour les joueurs confirmés désireux de vivre des aventures héroïques et immersives sans prises de tête.

A ce jour la gamme comprends :

Le livre de base Tunnels et Trolls V8

image

Le nain ivre, un module d’aventure destiné aux des joueurs de niveau débutants

Le nain ivre

A la poursuite du serpent d’argent destiné a des aventuriers de niveau avancés

A la poursuite du serpent d'argent

On trouve aussi dans la gamme 4 modules d’aventures jouables en solo :

Le dépouillement dernier, disponible pour une prix dérisoire quasiment offert dans https://kerlaft.wordpress.com/la-salle-du-butin-et-des-cadeaux-des-lecteurs-de-kerlaft-le-roliste/

le depouillement dernier

Château Bison

chateau bison

Le lac aux gobelins

le lac aux gobelins

Les cavernes de Lan-Faer

Cavernes de Lan-Faer

Et je suis fier et heureux de vous annoncer que la prochaine aventure est en cours d’écriture.

C’est une campagne qui vous permettra de commencer au premier niveau et finir en heros a travers une formidable épopée qui commencera sur l’île de Phoron et vous emmènera jusqu’au Continent Dragon.

C’est votre serviteur Kerlaft le Roliste qui a été choisi pour être l’auteur de cette palpitante mini campagne en 3 actes jouables séparément qui sera disponible sur Lulu.com ainsi que dans toutes les bonnes échoppes de Jeux de Roles.

L’acte 1 est suffisamment avancé pour entamer des phases de Bêta test.

N’aimant pas me prendre la tête lorsque je prépare une partie de jeux de rôles, je met un point d’honneur dans la rédaction de cet ouvrage à tout faire pour accompagner le meneur de jeu débutant ou simplement feignant, et je souhaite que l’aventure soit prête à jouer avec un accompagnement constant du MJ par des encadrés à lire, des descriptions parlantes et utiles et grande innovation : des conseils roleplay pour les personnages non joueurs principaux afin de rendre l’expérience autant inoubliable qu’immersive.

 

Je continue bien sûr mes activités de blogueur, je ferais paraître une nouvelle illustrée dans les Mondes des Corbaks et tiendrais un stand cette année au Salon Octogones 2013.

J’y retourne. A bientôt!

kerlaft wants t&t

Catégories : jeux de rôles, news | Étiquettes : , , , , | 5 Commentaires

De l’usage de son familier

image

Ce matin, mon familier viens me filer un coup de main dans la rédaction du prochain module d’aventure pour Tunnels et Trolls 8. Il a plein de bonnes idées mon petit Gimli!

Catégories : détente, jeux de rôles | Étiquettes : , , , , , | 2 Commentaires

Oyez oyez bonnes gens l’épisode 8 de Fumblezone est sorti

Vacances ou pas l’épisode 8 de Fumblezone est là!
Encore meilleur que les précédents!
De la baston, des répliques cultes qui tuent, une intrigue qui se développe.  Merci a Fumblezone!
Et aucun point de san perdu. BRAVO!
Vous avez mérité vos XP
Pour passer le 8 ème niveau

Ça va être cruel d’attendre l’épisode 9.

Allez je me repasse le 8!

Catégories : détente, Webseries | Poster un commentaire

Le Grimoire Pour la Survie 2013 du Rôliste Rhodanien par Kerlaft le Rôliste

allez! tout le monde, partagez, tout le monde doit pouvoir faire des jeux de rôles dans le 69!
L’été sera roliste!

Le joyeux monde des Jeux de Rôle(s)

  Le Grimoire Pour la Survie 2013 du Rôliste Rhodanien par Kerlaft le Rôliste Un GPS pour les Rôlistes du 69 Cela fait quelques mois que Kerlaft le Rôliste écume et harcèle les lieux à potentiel…

Scriiipt‘s insight:

Vous êtes dans le département du Rhône (69) en France, et que vous êtes rôliste, vous aurez besoin de trouver tout ce qu’il vous faut… Et cet article vous fait une liste de boutiques, associations, forums, salles etc…

Lyon la capitale du jeu de rôle ?

See on kerlaft.wordpress.com

View original post

Catégories : Uncategorized | Poster un commentaire

Le Grimoire Pour la Survie 2013 du Rôliste Rhodanien par Kerlaft le Rôliste

 

Le Grimoire Pour la Survie 2013 du Rôliste Rhodanien par Kerlaft le Rôliste

Un GPS pour les Rôlistes du 69

Kerlaft le Roliste WYTRP new

Cela fait quelques mois que Kerlaft le Rôliste écume et harcèle les lieux à potentiel rôliste dans le département de la Capitale des Gaules pour vous concocter une chose qui n’a jamais été faite auparavant : Un Guide pour tous les rôlistes du département du Rhône. Un document qui regroupe toutes les boutiques, les salles de jeu, associations et forums rôlistes.

Car il faut savoir que le Rhodanien est très joueur. Il existe depuis fort longtemps une culture ludique à Lyon, par le biais de ses nombreuses boutiques spécialisées, ses cafés jeux et ses associations…

Eh bien, vous allez voir : Lyon est également une capitale rôliste !

Mais mettons-nous deux minutes dans la peau d’un nouveau Lyonnais :
Je débarque et je m’ennuie, j’ai perdu mes dés et mes copains dans mon déménagement ou je veux simplement découvrir ces choses étranges que l’on appelle : jeux de rôles.

Où se renseigner?
Où trouver une boutique spécialisée?

tokennew kerlaftJe vais vous servir de guide :

Sachez qu’aujourd’hui dans le 69, il n’existe pas moins de 3 magnifiques boutiques spécialisées jeux de rôles à Lyon + 1 à Villefranche sur Saône.
Sur Lyon :

*logo_descartes_webJeux Descartes Lyon

Descartes, 13 Rue des Remparts d’Ainay, 69002 Lyon Métro

http://www.jeux-descartes-lyon.com/

descartes.lyon@jeux-descartes-lyon.com

http://www.facebook.com/pages/JEUX-DESCARTES-LYON/

Tel :0478377594

Ouvert du lun : 13h00 – 19h00 et Mar – Sam : 10h30 – 19h00

*trolluneTrollune

25 rue Sébastien Gryphe, 69007 LYON Métro D Saxe Gambetta

http://www.trollune.fr/

trollune@trollune.fr

http://www.facebook.com/pages/Trollune/29203089366
Tel : 04.78.69.85.56

Ouverture du lundi au samedi : 10h – 20h Dimanches et jours fériés 14h – 19h30
Salle de jeux, nocturnes avec l’association Plan B

*u dukroniumUkronium 1828

55 rue de la Thibaudière, 69007 LYON métro B: JEAN MACE et métro D: SAXE GAMBETTA/GARIBALDI

http://www.ukronium1828.fr

contact@ukronium1828.fr

http://www.facebook.com/Ukronium1828/

http://www.facebook.com/LantreDuRolisteAmical
Ouvert du mardi au samedi de 10 heures à 20 heures et le dimanche de 10 heures à 14 heures.

Salle de jeu et jeux de société à disposition gratuitement.

303992_414729635259760_830684219_a*Ludik villefranche

180 rue Victor Hugo 69100 Villefranche sur Saône

ludik69@wanadoo.fr

http://ludik.blog4ever.com/

04 74 65 58 30

OUVERT TOUT L’ETE DU MARDI AU SAMEDI de 10h à 12h et de 14h à 19h 

Salle de jeu à l’arrière du magasin

****************************************

tokennew kerlaftJe ne sais pas encore par laquelle commencer.

Ça y est, je sais!

Nous allons commencer par la plus ancienne.
Suivez-moi, je vais vous faire visiter :

La vénérable boutique Descartes

logo-descartes

Cette délicieuse échoppe nous procure du jeu de rôle depuis plus de 30 ans. Elle a survécu aux outrages du temps, de Mireille Dumas, ainsi qu’aux attaques de Familles de France et porte fièrement l’enseigne Descartes dont le visage bienveillant accompagne les rôlistes français depuis les temps immémoriaux de la préhistoire rôliste française.
Situé sur la presqu’île à la sortie métro Ampère de la ligne A au 13, rue des Remparts d’Ainay dans le 2ème arrondissement de Lyon.

20130325_151729

Regardez, la vitrine regorge de jeux et d’objets ludiques en tout genre, pas de doute c’est bien ici.

Assez palabré, poussons la porte :

Nous sommes accueillis par le sourire bienveillant de Yann, Fred ou Laurent, des rôlistes passionnés de jeux et rôlistes de la première heure de surcroît.

Le comptoir est surmonté de dés, de cartes, et d’objets ludiques. La boutique est remplie de jeux de société, de figurines, et de livres… mais oui ! c’est au fond, là ! Au moins trois bibliothèques de jeux de rôles garnies du sol au plafond, des plus anciens aux plus récents, un régal.

20130325_143243

Le conseil n’est pas en reste et nos hôtes sont des vieux de la vieille qui ont presque réponse à tout. Ils sont vraiment bons !
Pour le reste du magasin, on se croirait dans la caverne d’Ali Baba, les étagères débordent de bonheur en boîtes de jeux et les tables au centre de la pièce ressemblent au vieux jeu Badaboom et pourtant les vendeurs sont incollables, connaissent chaque boîte ou livre et débordent d’anecdotes sympathiques.

20130325_143223

Ce n’est plus un secret, cette boutique Descartes fait partie d’une plus vaste conspiration ludique : Le Ludopole : un énorme complexe ludique de 1800 m² installé au dernier étage du nouveau Centre Commercial Confluence dans lequel est installée une autre boutique Descartes. Il paraît que l’on peut même y faire des jeux de rôles. Je vous en parlerai plus tard.

Quittons la presqu’île vers le 7ème arrondissement.

Allons maintenant dans le quartier de la Guillotiere. Bus, métro, tramway, vélo, voiture, gambettes, qu’importe, la fin justifie les moyens…

****************************************************************************

L’époustouflante boutique Ukronium 1828

ukronium_logo_large

Mettez maintenant vos lunettes rondes en cuir cerclées de cuivre d’aviateur steampunk pour ne pas être aveuglés par les cristaux d’énergie verte, je vais vous faire découvrir Ukronium 1828

Une éblouissante boutique s’est ouverte il y a plus d’un an au 55, rue de la Thibaudère dans le 7 ème arrondissement de Lyon. Mais attention, levez la tête et regardez ces lettres d’or si vous passez le pas de cette porte vous vous retrouverez propulsés dans un futur alternatif dans lequel l’Ukronium, une source d’énergie instable permet de réaliser des miracles.

sav tel steph s3 087

C’est un multivers qui s’offre à vous, des objets d’un temps improbable côtoient toutes sortes de jeux et loisirs…
Ça n’est pas seulement une boutique, c’est également un musée dédié aux expéditions ukroniques steampunk et victoriennes. Partout des vitrines et décorations regorgent d’étranges objets palpitants d’énergie des luisants cristaux d’Ukronium.

Ne nous laissons pas trop distraire, du moins pas aujourd’hui car vous n’avez pas fini la visite… Allez sur votre gauche au fond, et choisissez un bon livre de jeu de rôle à feuilleter en vous asseyant dans ce confortable fauteuil…

DSCF2258

Tournez juste un peu la tête, je vais vous présenter ce fantasmagorique magasin et sa singulière équipe. Il sont 3 rêveurs passionnés a vous faire partager la vision de leurs rêves éveillés : Cédrick, Eddie et Sylvain.

sav tel steph s3 081sav tel steph s3 082sav tel steph s3 083sav tel steph s3 080sav tel steph s3 079

Ici plusieurs univers : Vous siégez séant dans l’univers des jeux de rôles en version française répartis dans ces deux bibliothèques. Devant la fenêtre, il y a les romans et bien d’autres livres. Vous voyez à gauche, ces cyclotables, et ces mur remplis de boîtes, c’est le coin des jeux de sociétés en tout genre et en face, ces tables pupitres sièges et vitrines, c’est l’atelier de peinture des figurines.

sav tel steph s3 086
Le comptoir au milieu, c’est la caisse, on y trouve aussi des cartes, des dés et autres objets ludiques. C’est aussi là que sont stockés les cristaux d’Ukronium donnés avec parcimonie aux clients fidèles.

DSCF2259

Mais où mènent donc ces deux ouvertures que l’on distingue dans le fond ? Je vous en prie, levez-vous et allons explorer…
Des salles de jeu pour jouer gratuitement… Des tonnes de jeux à disposition, des soirées à thème… Mais laissons cela, je m’en vais vous les présenter plus tard.

Restons dans ce quartier propice à la vie rôliste et déplaçons-nous à quelques rues de là.

Il existe pas loin la plus extraordinaire boutique de Jeux de Rôles qu’il m’ait été donné de visiter :

*************************************************************************

La mythique boutique Trollune

trollunebg

Hâtez-vous de grâce, l’attente m’est insupportable, je veux absolument vous faire visiter ce lieu saint du jeu de rôle. On n’ a jamais vu à Lyon et peut-être même sur toute la France une collection aussi importante de livres de jeux de rôles. On raconte même que la collection de son propriétaire est une des plus complètes jamais réalisées.

DSCF2250

Regardez en l’air, oui c’est bien la silhouette agenouillée du troll sur l’enseigne, nous y sommes au 25 Rue Sébastien Gryphe dans le 7ème arrondissement.
Je retiens mon souffle, nous allons rentrer dans un véritable temple dédié au jeu de rôle. Chaque étagère recèle de trésors, figurines, boîtes de jeux, livres, romans, magazines, cartes et dés. Partout du sol au plafond, on trouve du rêve en livre ou en boîtes.
Avancez un peu, vers le fond. vous voyez ces étagères, comptez avec moi, 1, 2, 3… OMG, pas moins de 12 bibliothèques contenant en 67 étagères d’au moins 80cm de jeux de rôles d’hier et d’aujourd’hui rangés sur la tranche. Il y a même un présentoir de nouveautés, c’est à vous donner le tournis.

DSCF2249

On peux le dire sans hésitation, nous sommes au paradis du collectionneur. C’est la seule boutique du département à proposer aussi bien des jeux de rôles en Version Originale inédite que des œuvres rares ou récentes en Version Française.

Incollables passionnés, les vendeurs sont à l’origine des amis réunis par la passion, des conseillers avisés qui avec le temps se sont chacun spécialisés et sont capables de de vous surprendre ou de vous faire rêver .

Le plaisir ludique est là. De l’introuvable à l’inédit, partout autour des jeux de société, des cartes, des figurines, des accessoires, même ces rêves importés comme ces indispensables futilités que me rendent jaloux quand je les retrouve chez les autres joueurs.

Trollune, sachez-le, est également une librairie spécialisée. Comme quoi je l’ai toujours dit, librairie et jeux de rôles sont liés.

DSCF2252

Au moment où j’écris ces lignes, la boutique est en pleine rénovation et c’est heureux, il fallait bien ça, car chaque semaine depuis 8 ans des nouveautés indispensables débarquent pour compléter les collections existantes sans pour autant abandonner leurs trésors de choix antédiluviens. Et l’on se pose volontiers la question : Comment font-ils pour tout mettre?

DSCF2245

Le Trollune nouveau est plus aéré, mieux agencé, s’agrandit et donne la part belle aux choix et à la pratique des jeux mais ce dernier point, je vous en parle plus loin avec leur association Plan B ouverte 24h sur 24 possédant maintenant 3 salles et leur forum au programme aussi bien achalandé que sa boutique.

DSCF2246

C’est avec une sincère émotion que je quitte ce dernier lieu. Fort de vos nombreux achats, vous allez certainement charger un solide onagre ou louer les services du sherpa pour acheminer votre butin…

*************************************************************************

La boutique Ludik le magasin de tous les jeux.

303992_414729635259760_830684219_a

Si vous ne résidez pas à Lyon, pas de problèmes, il existe aussi une boutique à Villefranche-su- Saône : Ludik, situé au 180 rue Victor Hugo.

big_photo_43982_8579275_2011031703196263

Je n’ai malheureusement pas eu encore le plaisir de visiter personnellement ce lieu hautement ludique mais le téléphone laissait transparaître un sourire enjoué dans leurs voix.
Dans tous les cas, Philippe ou Jérémie vous accueillent du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 19h, soirées jeux de rôles tous les vendredis soirs.
Ludik, c’est la boutique de tous les jeux, y compris bien sûr, les jeux de rôles.

photo_43982_10497111_2012111338145773

Si je passe à Villefranche-sur-Saône, ce sera une escale obligatoire. En tout cas sur leur site, la visite virtuelle est convaincante, ce magasin a tout pour rendre heureux : jeux de rôles, jeux de société, de figurines, de cartes à collectionner…

photo_43982_8434215_2011020856489613
Seul bastion roliste du département au nord de lyon, il possède bien sûr sa salle de jeux mais ça je vous en parle plus tard…

*********************************************************

tokennew kerlaftMaintenant, nous allons pouvoir jouer car après tout nous sommes venus pour ça.

Il va donc falloir trouver une table accueillante garnie comme le veut la coutume de friandises, des joueurs motivés prêts à partager une aventure palpitante et si ça n’est pas vous qui vous y collez, un meneur de jeu exceptionnel afin de passer quelques heures de roleplay exaltant, de combats titanesques et d’intrigues brillamment démêlées.

Où jouer et comment jouer?

Le Rhône compte nombre de salles de jeux, de forums internet et d’associations permettant de réunir des joueurs des plus novices aux plus chevronnés afin de pratiquer les jeux de rôles mais aussi les jeux de figurines, de cartes, de dés, de société.

Je vais maintenant vous présenter ces lieux magiques de rencontres rôlistes

Des forums de discussion pour des joueurs trouver,

des bonnes tables pour tous les réunir,

Et dans le jeu et le roleplay… jouer!

Pour ne froisser personne car chacun mériterait d’être cité le premier, j’adopte un classement alphabétique pour vous présenter ces hauts lieux rôlistes.

Au hasard du dé

au hasard du de logo

Au Hasard Du Dé, association brondillante de loi 1901 vous plonge dans l’univers du jeu sous toute ses formes. Jeux de Rôles, jeux de société, jeux de figurines.

Située à Bron en face du 13 bis rue Roger Salengro arrêt tram « Hôtel de Ville », « La petite maison » abrite tout les samedis de 15h à 17h une permanence.
Un planning beaucoup plus fourni est disponible sur le forum de leur site.

On peut également se renseigner au 06 31 09 04 07

Au hasard du dé page

salle hasardude

Board & Real Games.

Baord & Real Games
Ce forum de rencontres rôlistes, est aussi une association à but non lucratif qui propose du jeu de plateau, jeu de rôles (sur table, Grandeurs Natures, Soirées Enquêtes, etc.), figurines, cartes, airsoft, paintball et organise des parties principalement au nord de Lyon.

Pour jouer c’est simple. Il suffit de s’inscrire sur le forum : http://boardandrealgames.xooit.fr/index.php de joindre Caitline par Mp, au 06 27 63 09 74 ou par mail au boardandrealgames@gmail.com

BARGsite

Carta’Jeu

carta'jeu logo

Situé au 297 rue Garibaldi 69007 Lyon  Metro D Garibaldi, 80 places pour joueurs de jeux de société et surtout de cartes vous attendent.

tel 09 52 61 11 78 contact@cartajeu.com  http://cartajeu.les-forums.com   http://www.facebook.com/Cartajeu

Ouvert du lundi au jeudi de 11:00 à 20:00, vendredi de 11:00 à 00:00 et du samedi au dimanche de: 11:00 à 20:00

carta'jeu site

Le forum du Crazy Orc

Crazy orc logo
Ce forum est une institution incontournable de Lyon doublée d’une association que l’on retrouve souvent dans les grandes manifestations rôlistes de notre région. On y joue joyeusement les samedis et dimanches au 13 rue Antoine Lumière dans le 8 ème arrondissement de Lyon.

La cotisation annuelle est de 10 €

Tout le monde est le bienvenu, même les débutants. Pour jouer, consultez le planificatorc pour le choix des parties, ce planning est disponible sur le forum du Crazy Orc.
Il est rassurant de savoir que l’on y pratique aussi les jeux de figurines et des jeux de société.

Crazy Orc page

crazy orc salle

Et c’est heureux car mon frère n’aime pas les épinards.

epinards log

Il est des endroits ludiques sur lesquels il serait malhonnête de faire l’impasse. Point de jeux de rôles ici mais du jeu de société à n’en plus finir. Une ambiance hors du commun pour passer une magnifique soirée entre amis.

Et c est heureux car mon frère n’aime pas les épinards est situé   19bis rue Sergent-Blandan 69001 Lyon

09 54 09 69 01 www.lesepinards.fr 

mercredi au samedi de 19h à 1h /dimanche pluvieux de 15h à 19h nuit de pleine lune de 19h à l’aube /mardis Octobre à mai, de 20h à 00h

 Epinards

Les Boutiques Games Workshop

Games-Workshop-Logo

Même si l’on n’y fait pas de jeux de rôles, il est important de vous parler de la référence mondiale du jeu de figurines pratiquée par de nombreux rôlistes. Games Workshop est une institution du wargame, de la peinture, et la collection de figurines dans les mythiques mondes Warhammer et Warhammer 40 000. Chaque jour des armées de centaines de figurines s’affrontent dans les deux boutiques lyonnaises:

Games Workshop 1

DSCF0251

Retrouvez Romain, Valentin, Matthieu et Timothée. vendeurs/peintres/stratèges.  Au cœur de la presqu’île près de la place des Terreaux, au 10, rue Joseph –Serlin dans le premier arrondissement de Lyon, tel 04 78 29 97 12 http://www.games-workshop.com

DSCF0248DSCF0244

Ouverture : Lundi et Dimanche :Fermé / Mardi Mercredi et Vendredi de11h:19h / Jeudi de :14:h19h / Samedi de 10h à 19h

Games Workshop 2

DSCF0256

Retrouvez Guillaume également vendeur/peintres/stratège au 56, bd des Brotteaux dans le 6ème arrondissement de Lyon 04 78 26 28 77 http://www.games-workshop.com

DSCF0254

Ouverture : Lundi et Dimanche :Fermé / Mardi et Jeudi de13h à 18h/ Mercredi de 11h à 19h /Vendredi de 13h à 19h / Samedi de 10h à 19h

Le Ludopole de la Conflence

Ludopole

Les salles de jeux du Ludopole avec la boutique Descartes de Confluence et le quai des Ludes

DSCF2244
Au 112 Cours Charlemagne, dans le 2ème arrondissement sur la presqu’île, l’on trouve, situé au dernier étage du Centre Commercial Confluence, le Ludopole.

DSCF2243
Ce complexe de 1800 m² contient 2 boutiques de jeux dont une Descartes (sans jeux de rôles), il regroupe également des associations dont le célèbre quai des Ludes. Et permet de s’amuser et de pratiquer des jeux pour tout âge.

DSCF2241

Principalement des jeux de société.

DSCF2242
Le Ludopole accueille également les rôlistes mensuellement le dernier samedi du mois.

Les tables de Ludik Villefranche

logo_ludik

photo_43982_642919_201004025839706
Elle accueillent sur 100m² tous joueurs tous les jours pendant les heures d’ouverture, et à partir de 20h30 jeux de rôles et figurines les vendredis soirs et tournois de Yu-Gi-Oh & Magic les samedis soirs.
La participation aux frais est de 3 € la soirée ou 25 € à l’année. Ces soirées sont si conviviales que trois couples se sont formés pendant ces formidables moments ludiques. Ils vivent heureux et jouent toujours !

Salle Ludik

Lyon-Jdr

Lyon JDR logo
Je vais maintenant prêcher pour ma paroisse.

Lyon-Jdr est un site de rencontres pour rôlistes.
Son but est de mettre en relation joueurs, meneurs de jeu et de trouver des tables accueillantes chez l’habitant.
Les débutants et curieux sont bien sûr les bienvenus.

Plusieurs tables sont organisés chaque semaine et certaines fois plusieurs le même jour.
Le forum recrute en permanence des nouveaux joueurs et tous les jeux des plus récents aux plus anciens y sont régulièrement testés.
Moultes campagnes accueillent également tout aventurier de bonne volonté.
Pour trouver sa table, son meneur ou ses joueurs, c’est simple et c’est gratuit, il suffit de s’inscrire, de se présenter. Ensuite inscrivez-vous dans agenda pour jouer ou créez votre propre table dans enrôlement.

Si vous êtes chanceux vous pourrez même jouer avec Kerlaft le Rôliste himself.

.Lyon jdr page
http://www.lyon-jdr.forumactif.com

MJC avec RTS et Club Achille

Situés à la MJC, 13 rue Antoine Fonlupt 60007 LYON (ligne de bus C12 – arrêt Grand Trou) ces deux associations spécialistes des jeux de plateaux et figurines vous accueillent.

Respecte Ton Six

RTS

http://www.respectetonsix.fr/
Tous les jeudis à partir de 19h30 RTS

RTS Site

et Club Achille

Club Achille

http://www.clubachille.com/

Club achille site

Moi je m’en fous, je triche.

logo-j-m-en-fou

Encore une place ludique incontournable malgré son absence de jeux de rôles, situé 8 rue René Leynaud 69004 Lyon qui vous accueille pour d’inoubliables soirées de jeux en tout genre : adhésion 6€ /ans accès jeux gratuit

04 69 70 13 00 http://wwwdebitjeux.fr  contact@debitdejeux.fr

du mardi au vendredi 19h à 01h ; samedi 15h à 01h ; Dimanche 15h à 19h fermé tous les lundis et les jours

Moi m'en fous

Trollune, ses 3 salles, et son association Plan B

Plan b logo

L’association Plan B hébergée chez le magistral magasin Trollune est en fait une association indépendante à la modeste cotisation de 5€ annuels ou 2€ la soirée pour accéder aux 3 immenses salles de jeu 24H sur 24, 365 jours sur 365 sous la responsabilité d’un membre de l’association.
Les salles de jeux sont gratuites et d’accès libre pendant les horaires d’ouverture du magasin.

Les jeux de rôles, c’est tous les jours, mais c’est aussi tous les autres jeux, société, figurines, etc.

Retrouvez leur planning sur leur forum

Assotiation Plan B page

DSCF2254 DSCF2255 DSCF2256

Les mêmes salles de jeu accueillent tous les mercredis soirs de 18h30 à minuit la soirée hebdomadaire de l’association La Nuit, Tous les Chats sont Geeks, consacrée aux jeux de figurines, jeux de société, jeux de cartes et jeux de rôles. Tous les détails ici : http://leschatsgeek.frbb.net/

sans_t11

Ukronium 1828 ses deux salles et sa page Facebook

Ukronium 1828 logo

Cette page annonce en permanence les activités et soirées jeux à thèmes du magasin éponyme. La plus célèbre étant la late tea party (du jeudi pour les anglophobes)

Une magnifique salle de jeux délicieusement décorée dans un style Steampunk des années 1828 vous accueille grâcieusement pendant les heures d’ouverture de la boutique. On y pratique, toujours gratuitement, des centaines de jeux en fonction du planning journalier énoncé plus haut.
Petite précision, le prêt de jeux pour jouer sur place est également gratuit. On y pratique également suivant les jours les jeux de figurines.

Gimli mon chat familier me transmet télépathiquement un secret : il me dit que bientôt, une salle spécialement dédiée aux rôlistes, avec projections immersives et décors évolutifs est sur le point d’ouvrir …

Ukronium 1828 FB

DSCF2257

*********************************************************************

Si, par malheur, j’ai oublié des bonnes tables rôlistes commentez, mailez, chattez vos adresses, je réactualiserai… pour la mouture 2014

Vous allez maintenant pouvoir jouer

Kerlaft le Roliste wants to play and to roleplay.

Flyer Kerlaft le Roliste

Du haut de sa tour d’ivoire, Kerlaft le Rôliste a rédigé un parchemin magique cadeau à votre attention.

Ce fabuleux parchemin est à imprimer et plier en quatre afin de constituer un artefact qui vous aidera je suis sûr dans votre noble quête de la pratique assidue du jeu de rôle.

Le parchemin de survie du Rôliste Rhodanien 2013 par Kerlaft le Rôliste.

Ce merveilleux document reprend les lieux consacrés des rôlistes et vous offre également un petit cadeau pour vous enjoindre à visiter ces extraordinaires endroits à tendance rôliste dans le département :

En exclusivité sur présentation du document suivant imprimé à la caisse des magasins concernés, « Le Parchemin de Survie 2013 du Rôliste Rhodanien par Kerlaft le Rôliste » vous offre les présents énoncés ci-après :

– Chez Descartes rue des Remparts d’Ainay et Descartes Ludopole 10% de réduction sur tout achat hors promotions et soldes.

– Chez Ludik Villefranche, 5% de remise permanente sur vos achats hors promotions et soldes.

– Chez Trollune, 10% de remise immédiate (5% sur le livre) sur un premier achat hors promotion  et l’ouverture gratuite d’un compte de fidélité (1 point de fidélité par tranche de 10 euros, jusqu’à un maximum de 100 points et 150€ de cadeaux).

– Chez Ukronium 1828, 1 mystérieux cristal d’Ukronium offert ( offrant des réductions spéciales à découvrir en magasin … ) ainsi qu’un certificat de manipulation d’Ukronium permettant l’accès à de nombreuses promotions.

Tout est récapitulé ici

Prêt à imprimer, à  plier en 4 et à ranger dans votre escarcelle ou portefeuille

plier en 4

Version Couleur ici à télécharger gratuitement

le parchemin de survie du rôliste rhodanien 2013 couleur .pdf 1.38 mo

 

 

Version noire et blanche ici à télécharger gratuitement

le parchemin de survie du rôliste rhodanien 2013 noir et blanc .pdf 1.38 mo

Avis aux autres boutiques, associations, forums et autres haut lieux de jeux rôlistes, Kerlaft le Rôliste concoctera un guide pour vos départements aussi.

N’hésitez pas à me transmettre vos coordonnées à l’adresse suivante kerlaft@gmail.com et précisant : 

-Le département

-La ville

-votre logo (+photo optionnelle)

-votre activité

-adresse+ téléphone+mail+horaires+(tout ce que vous jugerez utile).

Catégories : Cadeaux et promos des lecteurs, détente, news, Reportages | Étiquettes : , , , , , , , | 16 Commentaires

L’invocation de Stars de Kerlaft le Roliste : Interview 004 Magnamagister le MJ tyrannique pour fêter la sortie de Chroniques d’Altaride nº15

Aujourd’hui sort le numéro 15 des Chroniques d’Altaride, la revue de l’imaginaire et du jeu de rôle sur le thème des Grands Méchants.

ca 15

Pour cette grande occasion, Kerlaft le Roliste a choisi de réaliser son Invocation/Interview de Star téléportée n°004 : sur l’auguste personne de MAGNAMAGISTER l’auto-proclamé seigneur tyrannique de la Galaxie Rôliste que l’on retrouve aux pages 22-23 des Chroniques d’Altaride n°15.

100_3794

Afin de parfaire ses connaissances rôlistes de ce monde qui l’entoure et partager ses merveilleux secrets, aujourd’hui, exceptionnellement, Kerlaft le Rôliste va incanter son désormais célèbre sortilège d’Invocation/Interview de Stars téléportée en duplex de son salon et des Chroniques d’Altaride.

Même si cela est particulièrement périlleux, il a dessiné dans son salon un pentacle démoniaque au lieu du cercle d’invocation habituel et va invoquer un tyrannique meneur de jeu : le terrible MAGNAMAGISTER.

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, cet effroyable individu est un maître de jeu hyperactif responsable du site TABULA RASA aux centaines de récits de parties, et créateur du futur jeu de rôle VERSUS dans lequel on incarne des super vilains.

J’ai disposé les bougies à chaque angle du pentacle, et j’ai renforcé le tout d’un cercle de sel (on ne sait jamais).

« Note pour moi-même : racheter du sel avant que ma femme ne rentre »

A toute fins utiles je rappelle comme à l’accoutumée les détails techniques de cet extraordinaire sortilège :

Description du sort : Invoque par téléportation dans un pentacle/cercle d’invocation et contrôle une ou plusieurs stars pendant 1d16 questions. La cible doit répondre à ces questions en disant la vérité et me remettent à la fin leu fiches de personnages. A la fin du sort la ou les cibles retournent à leur endroit d’origine.

(Nota Bene : Il est déconseillé d’invoquer la ou les stars à l’heure du bain ou à d’autres moments incongrus pour des raisons évidentes…)

Temps d’incantation : Immédiat
Durée du sort : 1d16 tours
Portée d’acquisition de la cible : Illimitée
Zone d’effet : Stars invoquées dans le pentacle chez le jeteur de sort
Dégâts : aucun sauf les séquelles psychologiques d’avoir été séquestré et interrogé par Kerlaft le Rôliste
Composants : 1 à plusieurs stars, un grand cercle d’invocation ou pentacle, une liste de questions correspondant au jet de dé, une liste d’excuse longue comme le bras pour avoir importuné la ou les dites Stars.
Jet de sauvegarde : Aucun (La Star ou les stars invoquées sont forcé magiquement de dire la vérité)
Kerlaft le Rôliste sort son dé à 16 faces et fait un 9 : ce seront donc 9 secrets que nous pourrons extorquer à Magnamagister

imageAttention, INCANTATION !

Le sol se couvre d’une brume épaisse, ça y est, il est là !

Un frisson parcoure mon échine, il va falloir faire vite et surtout ne pas se faire emberlificoter par cet esprit retors.

Bien le bonjour Magnamagister bienvenue dans les Chroniques d’Altaride et dans l’interview/invocation téléportée de Kerlaft le Rôliste.

Il pousse un grognement de douleur et en un clignement d’œil, les rideaux du salon se ferment

Je suis désolé, j’aurai du savoir que vous êtes un être noctambule.

Je commence donc directement avec ma première question.

tokennew kerlaftSecret n°1

C’est quoi un Magnamagister tyrannique? Comme te définis-tu ? Tu permets qu’on se tutoie ?

token m patate seulEt bien un Magnamagister pour les non latinistes ça veut dire « Grand Maître », parce que je suis grand par la taille et grand par le talent, et que je suis un « maître » (d’école …) dans la vie IRL (c’est ma profession, si si..) comme dans mes loisirs. Et non je ne dirige pas un donjon SM !

Tyrannique ? C’est le mot qui me définit le mieux lorsque je suis derrière l’écran. Je suis autoritaire, autocrate, je ne laisse rien passer, je ne donne rien sans une lourde et souvent mortelle contrepartie, et j’aime faire souffrir mes joueurs.

J’applique les règles toujours à mon avantage et toute récompense se mérite à ma table.
Souvent je reprends ce que j’ai donné, et je récupère le reste, si minime soit-il.
Et je me dis que tout cela est pour leur bien, rien ne doit être trop facile, ou gratuit.

Et non je ne préfère pas qu’on se tutoie. On a pas gardé les Banthas ensemble à ce que je sache ?

tokennew kerlaftSecret n°2
Tes joueurs se sentent-ils maltraités par leur meneur ?

token m patate seulOui, et je veille à ce que ce soit le cas à chaque moment de la partie. La tension, pour ne pas dire l’oppression, doit être de tous les instants. Les joueurs, et leurs personnages, ne doivent jamais se sentir en sécurité. Ils doivent se dire qu’une crasse peut tout le temps leurs tomber sur le coin de la tronche sans crier gare. C’est un véritable climat de terreur qui doit régner à la table de jeu ! Le fait que je les maltraite leur montre que mon intérêt pour eux est grand, voire central, qu’ils ont tous mon attention et vivent ainsi de grandes émotions, même si ce n’est que pléiades d’expériences désagréables. Et puis tant qu’ils souffrent, c’est qu’ils sont encore vivants …

tokennew kerlaftSecret n°3
Pourquoi estimes-tu qu’un meneur de jeu doit être sadique ?

token m patate seulUn bon MJ, de mon point de vue, se doit d’être sadique. Un meneur trop conciliant, trop gentil, est une proie facile pour des joueurs toujours avide du moindre XP, du moindre objet magique ou de la moindre PO … Bonté, écoute, compréhension, gratifications sont autant de traits de faiblesse dont les joueurs s’empressent de tirer profit. Si les personnages se sentent à un quelconque moment en sécurité, ils perdent toute motivation, tout intérêt de se lancer dans l’action. Et là vous n’avez plus qu’à plier boutique ! Il s’agit donc de ne leur laisser ne serait-ce qu’une miette de répit, de liberté (ou alors maintenir l’illusion de la liberté pour la forme …), et un cadeau si le MJ consent à en faire un, sera toujours acquis à grand prix, pour être repris plus tard, sans aucune pitié, ou sans aucun remord.

tokennew kerlaftSecret n°4
Ça te fait quoi de tuer un personnage de joueur ?

token m patate seulOh ! Mais je ne tue pas mon bon monsieur … Sauf dans le cas où la bêtise commise par le joueur le condamne inexorablement ou que la situation dans laquelle il s’est mis est inextricable. Je préfère cent fois, mille fois les faire regretter d’être né et les faire souffrir à l’envie ! Voler ou détruire ce qu’ils ont de plus cher, torturer, assassiner leur famille, leur amis, leurs animaux de compagnie (la violence gratuite envers les animaux ou les enfants ça fonctionne toujours …), ça c’est jouissif. Et les voir se débattre, s’insurger contre la méchanceté gratuite et l’injustice c’est toujours un plaisir, en plus de leur fournir un moteur inépuisable, la vengeance, une raison des plus classiques, mais une technique des plus efficaces pour les obliger à agir. En plus si ça peut les pousser à commettre l’irréparable, à passer la ligne, à faire le Mal, alors c’est beaucoup plus intéressant que de simplement les tuer.

tokennew kerlaftSecret n°5:

Il semble que comme moi tu aies eu un parcours atypique qui a fait de toi le rôliste d’aujourd’hui ? Peux-tu m’en parler ?

token m patate seulAussi loin que je peux remonter le fil de mes souvenirs, j’étais un petit garçon qui aimait jouer seul et créer des histoires à partir des films ou dessins animés dont je me nourrissais sans retenue à la télévision. Dans les années 80, c’était Goldorak, Capitaine Flam, Albator, X-Or (et bien d’autres …), et un peu plus tard Cobra. Pour les films, c’était inévitablement Star Wars, mais aussi Blade Runner, Mad Max, Alien, Terminator, Dune, et je dois en oublier. En tout cas ils m’ont tous beaucoup marqué et ont alimenté mes jeux d’enfants, m’encourageant à créer des histoires, à customiser les jouets de mon enfance, jusqu’à créer mon univers. Cela je l’ai fait d’abord avec mes Lego, mes playmobil, mais surtout mes Big Jim, avec lesquels j’adorais jouer plus que tout. L’un d’entre eux ressemblait d’ailleurs à Cobra, et l’Univers Zéro m’inspira tout particulièrement (tout comme celui de Dune et de Mad Max) pour créer des aventures post apo, autant que les Lego me permirent de rejouer les plus belles scènes de Star Wars (vaisseaux, base spatiales, je pouvais tout recréer !), avant l’heure.
Ma culture SF avait déjà de solides fondations, d’incontournables références qui ne me quitteraient plus. Étant déjà assurément plus un rêveur solitaire qu’un sportif, je découvrais pourtant l’escrime en CM1 grâce à l’école et décidais d’en pratiquer en dehors. C’est à cette époque que je découvrai également les Livres dont vous êtres le héros, qui m’amenèrent à lire alors que pourtant j’étais loin d’être un grand amoureux de la lecture. Je trouvais enfin une lecture à ma mesure, et me plongeais dans ces univers, me plaisant à m’éloigner du réel. Je me souviens avoir gagné mon premier livre, le Sorcier de la Montagne de Feu, lors d’une compétition d’escrime. Cela allait changer ma vie à jamais !
J’enchaînais les LDVELH, dont beaucoup m’ont marqué (le Manoir de l’Enfer, le Combattant de l’Autoroute, Rendez-vous avec la MORT, les séries Quête du Graal, Sorcellerie, Épouvante, Portes Interdites, La Voix du Tigre, Loup Ardent, Chroniques Crétoises, les Messagers du Temps ! Ah ! Quels souvenirs !) et entendais un jour parler des ados, les grands de mon club d’escrime, de jeux qu’ils pratiquaient en dehors du sport, des jeux de rôle ! Ils me parlaient de Donjons & Dragons, de Bitume … Peu de temps après sortait la série Terre de Légendes, dont j’achetais les quatre premiers tomes, puis un peu plus tard les deux derniers (sortis un peu de temps après), et profitait de grandes vacances chez ma grand-mère pour faire jouer tous les scénarios des quatre livres avec un bon ami, en solo donc, faisant monter son perso (un prêtre) jusqu’au niveau 9 !
A la même époque je découvrais un peu par hasard la presse rôliste, Casus Belli, mais GRAAL surtout, dont j’achetais mon premier numéro, le numéro 10, pour m’y plonger avec émerveillement … Casus Belli ce fut un peu plus tard que je l’achetais, le numéro 58. Un ami m’avait déjà prêté le livre de base de la 1ère édition de Star Wars en vf (je devais être en 6ème), et je l’avais dévoré, et même testé avec un ou deux copains. Puis ce fût la 5ème, et mes mauvaises fréquentations. Un « ami » me prêta la 1ère édition d’INS/MV. La même année j’eus le courage d’aller voir le principal adjoint, moi qui faisais parti du club de bridge du collège, pour créer un club de jeu de rôle … On joua à INS, si si …
Peu de temps après je consacrais mes maigres économies pour me payer Star Wars (le livre de base, le guide, et le supplément aux règles) que j’ai tellement lu et manipulé que les couvertures (qui étaient affreusement fragiles) ne firent pas long feu. Une rare visite à la boutique de jdr de mon département (à Reims), me permit de voir nombres de merveilles et d’acheter (budget serré oblige) CyberAge, qui reste un excellent souvenir de lecture. J’achetai bientôt, grâce à quelques fonds durement gagnés en « travaillant » l’été, INS/MV, puis TORG (je possédais déjà l’écran que j’avais acheté avant le jeu de base faute de fond suffisants, ce jeu en effet m’intriguais plus que tout !), car je ne pus trouver la seconde édition de DC Heroes (je l’ai achetée des années plus tard ). Oui, j’étais assez fou pour vouloir m’acheter un jeu en anglais alors que j’avais fait allemand première langue … Ce que je fis un peu plus tard quand j’en eu assez d’attendre les traductions calamiteuses des gammes du World of Darkness (Vampire, Werewolf, Mage, Wraith, Changeling). Mon niveau d’anglais, pas mauvais à la base, fit un bond par la même occasion.
Puis les jeux s’enchaînèrent. J’étais exclusivement MJ et faisais découvrir le jdr à tous mes amis et aux membres de ma famille de mon âge intéressés. Mais jamais plus, pour l’instant. Je restais dans la marginalité. Mes parents comme mes grands parents, qui n’y comprenaient rien, se posaient beaucoup de questions, et pensaient que cela me tournait la tête, et me confinait à l’imaginaire, à l’irréel, et que donc cela était dangereux. Sans m’interdire, j’étais largement dissuadé, et stigmatisé. Les polémiques dans les médias à la même époque n’aidaient pas à les rassurer … Mon grand père avait pris ce qu’il avait lu dans ma boîte d’INS au premier degré, et n’avait pas apprécié …
Je suivais mon petit bonhomme de chemin jusqu’en 3ème, jouant de temps à autres avec de rares amis à INS/MV, Star Wars, TORG, ou ma version maison de Dragon Ball. Le changement radical advint quand j’entrais au lycée. En plus de trouver un joueur dans ma classe qui allait devenir un bon ami et avec qui j’allais jouer à Cthulhu, JB007, et TORG, je fis enfin l’expérience de l’associatif. Mon père, intermittent du spectacle, m’emmena un jour à la MJC d’un des quartiers sensibles de ma ville (Châlons en Champagne) où venait de s’ouvrir un club de JDR. Pendant que lui négociait son contrat, moi je rencontrais le responsable du club, qui me prêta les livres de base de Vampire Mascarade et de Shadowrun 2ème ed. J’eus la permission de sortir jusqu’à minuit, ce qui me permit de faire ma première partie de Advanced Donjon & Dragon avec un MJ qui allait devenir mon « Maître », Jean François, dit JF. Pour ma part j’amenais TORG, et fis la connaissance de celui avec qui j’allais jouer à Cyberpunk pendant nombres d’années (encore mon ami aujourd’hui et le premier témoin à mon mariage …), et d’autres avec qui j’allais souffrir à Shadowrun à la table de JF. Je prenais du galon en tant que MJ en maîtrisant nombres de jeux comme Werewolf, Vampire, Mage, pour des campagnes de longue haleine. A cette époque j’étais encore joueur à mi temps et ai fait de formidables parties de Shadowrun donc, d’Eleckasë, puis plus tard de L5R quand il est sorti en vf. Ce qui a le plus marqué mes années en tant que MJ est sans conteste TORG, Mage, et Vampire surtout, que je maîtrisais intensément.
Dans mes bons souvenirs j’ai également des parties de Runequest, de Cthulhu, de KULT … mais j’en oublie …
Puis ce fut les temps difficiles pour le club. Les gens partaient, pour faire leurs études, pour faire leur vie, ailleurs. Je devenais le responsable du club après en avoir été l’animateur principal pendant des années. Mais le goût et l’intérêt n’y était plus. On ne venait plus pour jouer, on avait envie d’autre chose (de boire, d’avoir une copine …). Alors que j’étais à l’IFSI (en effet j’ai voulu être infirmier avant d’être prof) je claquai la porte un beau jour, car j’en avais assez du comportement de certains qui ne faisaient plus d’effort, et avaient rendu le jeu optionnel, pour ne pas dire inexistant.
J’allais donc jouer ailleurs, à Reims, en faisant connaissance de joueurs dans la toute nouvelle boutique (la Plume & l’Epée) qui venait d’ouvrir. Encore Vampire. L5R aussi. Beaucoup.
Et les groupes changèrent, évoluèrent, au fil des rencontres, des petites amies, des expériences (je fis un peu de semi-réel Vampire mais sans réelle conviction), jusqu’à aujourd’hui, où, habitant désormais à Reims, je continue à rêver et à faire partager mes rêves. Mon expérience est assez unique puisque j’ai découvert le JDR tout seul, en étant MJ et en le faisant découvrir et partager aux autres. Cela a sûrement déterminé, cristallisé ma vision, faisant de ma place derrière l’écran ma place naturelle, comme une évidence. J’aime créer et raconter des histoires, les faire vivre, faire ressentir des émotions, et laisser des souvenirs de jeu impérissables dans l’esprit des joueurs qui se sont assis à ma table.

tokennew kerlaftSecret n°6

En effet ça fait un sacré parcours, tu es un rôliste certes, mais que trouves tu dans le jeu de rôle ? Qu’est-ce que ça t’apporte dans la vie ?

token m patate seulLe jeu de rôle répond à mes attentes, satisfait au mieux, nourrit à loisir, entretient à la perfection mon goût pour l’imaginaire et le rêve. Tous ces mondes fantastiques que je mets en scène derrière mon écran sont pour moi autant d’espaces de liberté qui me permettent d’assouvir appétit pour la création, mon envie irrépressible de raconter des histoires et de les faire vivre autour d’une table de jeu. En fait c’est bien plus qu’un loisir, c’est une véritable passion, un amour inconsidéré pour l’irrationnel, l’irréel, un moyen de s’échapper, au moins par l’esprit, d’un quotidien bien gris et morne, qui manque cruellement de couleurs et de féerie. Mais je garde toujours avec les pieds sur terre, et dans mes histoires je ne manque jamais d’ajouter des clins d’œil, très critiques, et cyniques parfois, à la vie. J’aime en effet faire réfléchir mes joueurs sur l’existence à travers des dilemmes moraux et autres controverses humanistes.
Le Jeu de Rôle m’a apporté beaucoup en terme d’équilibre, et je ne pourrais envisager ne plus en faire du jour au lendemain. Tel un drogué j’ai besoin de ma dose d’évasion et il m’est plus que difficile de ne pas jouer pendant plusieurs semaines !

tokennew kerlaftSecret n°7
Tu parles toujours de toi en tant que Maître de Jeu, d’ordinaire on est surtout joueur et occasionnellement meneur, es-tu systématiquement Maître du Jeu ?

token m patate seulJ’ai découvert le jeu de rôle seul, comme un grand, en lisant des magazines spécialisés et en dévorant des livres de règles, ce avant même d’avoir joué, ce qui est assez inhabituel vous en conviendrez. J’ai d’ailleurs souvent initié des gens au cours de ma « carrière », alors que moi je n’ai jamais été initié. C’est donc avant tout du point de vue du maître du jeu que j’ai découvert le principe même du JDR, et cela m’est resté. Ayant un besoin insatiable de créer et de partager, j’ai du mal à ne pas me dire que je suis à l’origine de l’histoire, et metteur en scène du scénario. J’aime plus que tout ma place d’arbitre et de narrateur derrière l’écran, pour voir réagir les joueurs et réagir à mon tour à leurs idées, leurs actions.
Pour moi être MJ est à la fois un fardeau, un sacerdoce, mais aussi un plaisir immense et sans cesse renouvelé. Je fais tout pour toujours être au top, comme un sportif de haut niveau avant une compétition (je me prépare mentalement à la partie parfois des jours à l’avance), d’ailleurs préfère renoncer à maîtriser si je sens que je ne suis pas en pleine possession de mes moyens.
J’ai été joueur dans le passé, et y ai pris aussi du plaisir, mais il fallait que le MJ soit vraiment très bon, qu’il sache imposer le respect, soit en mesure de mettre en place l’ambiance et une intrigue solide, avec des perspectives de campagne et de RP intéressante, un vrai challenge en somme. Je n’ai malheureusement rencontré que très peu de gens (j’en compte 3 ou 4 …) qui répondaient à mes critères ultra exigeants. Donc au final j’ai toujours préféré être MJ. D’ailleurs je suis insupportable en tant que joueur car je monopolise la parole et fais des « excès de RP » !
C’est grâce au jeu de rôle que j’ai développé mon goût pour l’histoire, la géographie, la philosophie, les sciences, et que je suis aujourd’hui quasiment bilingue anglais au vu du nombre d’ouvrages que j’ai lu dans la langue de Shakespeare … Et le fait que je sois professeur des écoles dans le civil, et gère mes tablées comme des classes d’élèves indisciplinés, ne doit pas complètement être un hasard …

tokennew kerlaftSecret n°8
Tu as la réputation de jouer tout le temps et de consigner toutes les campagnes que tu fais sur ton forum Tabula Rasa. A quoi tu joues, on y trouve quoi sur ton site ?

token m patate seulToujours une pléiade de campagne en cours parmi lesquelles je citerais l’Appel de Cthulhu, Rêve de Dragon, Rolemaster (dans les Royaumes Fragments un monde de ma création que j’ai aussi fait joué en système AD&D2 et D&D3.5), Eleckasë, Vampire Dark Ages, AD&D2 Dark Sun, Ambre, Bloodlust Metal, Mage l’Ascension, James Bond, et j’espère bientôt reprendre mes campagnes Chroniques des Féals, Secrets de la Septième Mer, Cyberpunk, et Deadlands. Et oui je ne m’arrête jamais !

En ce qui concerne le forum, j’ai été convaincu il y a de cela presque quatre ans, par un célèbre auteur de jeux de rôles que j’avais la chance d’avoir régulièrement à ma table de L5R, de prévoir les séances de jeu et de faire des résumés courts des séances pour que les joueurs puisse s’y retrouver.
N’étant pas un génie de l’informatique (on ne pas tout avoir…), il m’as mis sur les rails et depuis, j’organise mes parties avec efficacité et surtout, je tiens à jour les nombreuses campagnes que je mène en faisant systématiquement un résumé, qui au fil du temps est devenu un véritable compte-rendu.
Mon forum TABULA RASA est au final un outil à destination des joueurs, mais est aussi une mémoire, un témoin de nos expériences autour de la table de jeu, qui j’espère peut servir d’inspiration à tous les lecteurs qu’ils soient devant ou derrière l’écran.
On trouve le forum à cette adresse : http://magnamagister.forumactif.com

tokennew kerlaftSecret n°9
Si l’on regarde dans les boules de Crystal pour y voir l’avenir, que peut-on y voir comme projets ?
Crystal peux-tu venir ici une minute s’il te plaît? N’ai pas peur Crystal! Il se remet difficilement de la visite de Maitre Grimtooth!

token m patate seulSur le plan des jeux de rôles et des campagnes, je peux vous dire qu’avant d’être grossièrement interrompu par votre expérience, je me préparai à faire ma première partie de Cobra Space Adventure, jeu que j’attendais depuis longtemps et qui est mon coup de cœur du moment. Sinon j’espère réussir ma première séance d’Apocalypse World, jeu qui m’intrigue beaucoup mais pour lequel je ne sais si mes joueurs vont accrocher … J’espère aussi essayer d’autres jeux de la mouvance narrativiste (Cold City, Dogs in the Vineyard, On Mighty Thews, My Life with Master, Perfect, Fiasco …) dans un proche avenir, toujours avec la crainte de ne pas rencontrer mon public. L’expérience de ce genre de jeux est une chose que je veux avoir tenté, pour ne pas mourir idiot, même si cela est parfois très loin de mes conceptions du jeu de rôle.

Enfin j’ai toujours des nouveaux jeux en tête que je souhaiterais tester, ou des campagnes que je voudrais mettre en place. En ce moment mon intérêt se porte sur Eclipse Phase, Subabysse, Ecryme, Les Ombres d’Esteren, Skyrealms of Jorune, Black Crusade, Marvel Heroic Roleplaying, Star Trek, mais je dois sûrement en oublier tellement j’ai toujours pleins d’envie, d’idées, et si peu de temps pour les concrétiser.

Sur un plan plus personnel et sur un plus long terme, je travaille sur deux projets de JDR en plus de gérer mon forum Tabula Rasa.

Le premier est un jeu de rôle de Super Héros, enfin plutôt de super vilains baptisé « VersuS ». Les joueurs y jouent des individus dotés de super pouvoirs obligés de jouer le rôle de vilains pour donner le changer, servir de faire valoir, ou occuper les héros en manque d’opposition. Tout cela dans une ambiance très décalé, cynique, et pleine d’humour noir. Les règles sont écrites et ont été testées avec un franc succès, il ne reste plus qu’à terminer l’écriture du background. A voir de quelle manière il sera diffusé une fois terminé, mais si j’ai l’occasion de le publier de manière professionnel je le ferai !

Sinon je suis aussi sur un projet de jeu de rôle de SF intitulé pour l’instant « Etermanité ». Il s’agit d’un jeu qui se veut plutôt humaniste où chaque joueur jouera une famille, faction, corporation, secte qu’il gérera tout au long d’une campagne qui s’étalera sur plusieurs siècles, avec son lot d’action, d’aventures, d’intrigues, et de questions existentielles, puisque l’humanité a atteint l’immortalité même si le voyage spatiale reste très lent et périlleux. Le système se veut léger et a été pensé pour favoriser le roleplay et une gestion aisée de son « métapersonnage ». L’écriture est en cours et les tests encore à venir …

tokennew kerlaftMerci beaucoup Magnamagister. Ce fut très intéressant et instructif, remets moi maintenant ta feuille de personnage … Merci, je te laisse repartir à ta préparation de Cobra Space Adventure. Et me laisser ta feuille de personnage.

L’interview touche à sa fin, les volutes de brumes sont comme aspirées et les rideaux s’ouvrent brusquement au moment où Magnamagister disparaît.

100_3793

FICHE DE PERSONNAGE

« MAGNAMAGISTER »

Caractéristiques

Force 9
Dextérité 12
Constitution 10 (a beaucoup perdu à cause de nombreuses résurrection …)
Intelligence 18
Sagesse 17
Charisme IRL 13 / Magnamagister 17

Avantages

Imagination à revendre
Don pour l’improvisation (par fainéantise …)
Verve mythique
Talent littéraire certain (quoi qu’un peu pompeux parfois …)
Organisateur né
Fédérateur suprême
Assidu
Ponctuel
Tyrannique

Désavantages

Photophobie
Migraines chroniques
Susceptible
Paranoïaque
Colérique
Asocial (sauf avec les rôlistes)
Dos fragile
Tyrannique

Équipement magique

Bourse de dés pleine à craquer contenant des centaines de dés de toutes les sortes -5 (oui ce sont des dés maudits …)

Collection de plus de 2000 ouvrages de JDR, magazines, jeux de plateau, de cartes, de figurines … appelée par les pèlerins rôlistes « Mur des Lamentions » ou par son propriétaire « Grande Bibliothèque d’Alexandrie » +10 (Artefact légendaire !)

Paravents polymorphes de protection contre les digressions inutiles, les sarcasmes, les tentatives d’intimidation, les blagues pourries, et les projectiles divers (sauf s’ils sont comestibles !) +5

T-shirt renforcé anti-transpiration s’adaptant en fonction du jeu maîtrisé +3

Siège de MJ sacré et son coussin enchanté digne du trône de Palpatine +3

Familiers

3 chinchillas :
Apollon le vieux sage tranquille
Mokona le roi de l’évasion
Artémis l’adolescente insupportable

Pouvoirs spéciaux

> Joue tous les week-ends (ou meurt dans d’atroces souffrances …)
> Cuisine (« chef étoilé * au guide des rôlistes gastronomes ») pour la bande de crevards qui joue à sa table tous les week-ends
> Forum Tabula Rasa (pour organiser les parties et mettre en ligne les résumés des campagnes)

Expérience

Jeux maîtrisés : (parmi les plus notables) Vampire Masquerade, Mage the Ascension, Werewolf the Apocalypse, Vampire Dark Ages, Wraith, Trinity, TORG, L5A, INS/MV, Star Wars D6, Bitume, Rêve de Dragon, DC Heroes, Marvel Universe, l’Appel de Cthulhu, KULT, Polaris, Bloodlust, Runequest, Herowars, Shadowrun, Warhammer, Stormbringer, Elric, Hawkmoon, Dark Heresy, Rogue Trader, Cyberpunk, CyberAge, 7ème Mer, AD&D2, Rolemaster, COPS, Deadlands, Qin, Maléfices, James Bond, Guildes, Heavy Metal, Ambre, Tenga, RIFTS, Star Trek, la Brigade Chimérique, les Chroniques des Féals, Mille Marches, Empires & Dynasties, Eléckasë, Rétrofutur, Nephilim, Fading Suns, La Caste des Métabarons, VersuS (mon bébé …), Dragon Ball, Chevaliers du Zodiaque (versions maison …), et sous peu Apocalypse World, et Cobra Space Adventure !

100_3807

tokennew kerlaftÉpilogue

Ouf, il est parti !
Par contre ça me gêne un peu de le laisser repartir torturer et spolier ainsi de pauvres joueurs grobills looters innocents.
Je crois que je vais le convoquer à nouveau pour un séance de psychanalyse sur mon divan après sa partie de Cobra Space Adventure, il faut que je lui fasse entendre raison sur le fait qu’un Maître de Jeu de doit pas être un Grand Méchant.

C’est pas tout ça, mais il faut que j’aille racheter du sel moi!

********************************************************************************************************************************

Votre Bonus : Le divan de Kerlaft le Roliste

LE DIVAN DE KERLAFT

 

Kerlaft accueille l’un de ses patients en longue thérapie, Magnamagister le Tyran, pour voir si les séances ont porté leur fruit et qu’il adopte désormais une éthique de gentil MJ.

tokennew kerlaftJe vous en prie M. Magnamagister, entrez et allongez-vous. Et, non, il est inutile de fermer à double tour derrière vous. Vous ne craignez rien ici, nous sommes entre amis … Et mon divan est un sanctuaire, vous ne courez aucun danger, je vous l’assure.

token m patate seul C’est que j’ai quelques Nemesis qui voudraient plus que tout me faire la peau docteur Kerlaft … Et moi si je leur ai pardonné, je ne pense pas que ce soit leur cas … J’ai constamment l’impression qu’ils me suivent pour me tendre une embuscade quand je sors dans la rue. Quand on sonne à ma porte, je pense toujours que c’est eux qui viennent me faire rendre gorge !

tokennew kerlaftOui c’est compréhensible quand on repense à ce que vous leur avez fait subir. Mais laissez leur le temps, leur colère, très mauvaise conseillère nous en convenons, leurs griefs, et leur rancune finiront par leur passer.
Comme le dit le vieux sage sous la cascade : «L’eau coule sur les flancs de la montagnes telle la vengeance sur un cœur pur ».

token m patate seulJe l’espère sincèrement docteur, car ma rédemption est totale et sincère. Je pense être enfin guéri ! Je ne rêve plus de hordes de monstres qui pillent et brûlent des villages d’honnêtes paysans ou de bourreaux sadiques qui torturent des innocents pour l’unique plaisir d’entendre leurs râles d’agonie ! Non, docteur, tout cela appartient au passé désormais, je vous l’assure …

tokennew kerlaft Vous êtes bien sûr de cela M. Magnamagister ?…

(Regard inquisiteur de la part de Kerlaft)

M: Euh … Vous avez raison docteur, je dois vous confesser que je rêve encore parfois de faire tomber des héros dans des pièges mortelles, pour les entendre rendre leur dernier souffle empalés sur un pieu rouillé ou me délecter des craquements de leurs os quand ils se font écraser par une dalle mobile tombée du plafond …

tokennew kerlaft J’apprécie votre franchise M. Magnamagister. C’est essentiel pour la réussite de votre thérapie. Mais bien que vous soyez favorablement engagé sur le chemin de la rédemption, nous avons encore du travail à faire …

token m patate seul Docteur ! Laissez-moi vous prouver que je suis guéri, que mon éthique de MJ est irréprochable ! Certes la tentation de sombrer à nouveau dans mes vils errements est grande, et il n’est pas un jour où mes exactions passées me reviennent et me tourmentent, mais je pense aujourd’hui avoir retrouvé mon éthique de gentil MJ, et pouvoir reprendre ma place parmi notre respectable guilde.

tokennew kerlaft Très bien. Nous allons voir à cela. Je vais vous soumettre au test GYGAX, le test référence par excellence, universellement reconnue dans notre milieu. Il me permettra de juger en toute objectivité de votre réhabilitation.

token m patate seul Oh …tant que vous ne me soumettez pas au test de Kobayashi Maru*cela me va docteur.
Les situations du test GYGAX :

− Situation 1 : la rencontre du groupe à l’auberge.

tokennew kerlaft Parfait, commençons le test. Les héros, au gré de leur pérégrinations, se retrouvent dans un hameau perdu. La population de toute la contrée subit le joug d’un seigneur cruel et maléfique, dont certains disent que c’est un vampire … Des gens, des jeunes filles surtout, disparaissent régulièrement et les paysans sont pressurés par les impôts. Les héros doivent intervenir pour faire cesser cette situation ! Comment introduisez-vous le scénario ?

token m patate seulEt bien les héros se rencontrent dans le cadre morne et crasseux de l’unique auberge du hameau. Les gens affichent tous des visages tristes et malades. Le désespoir se lit dans leurs yeux. Les héros doivent prendre conscience de la gravité de la situation sans qu’une parole ne leur soit adressée. De toute façon, personne ne se plaindra ou ne leur dira rien, le seigneur a des espions infiltrés parmi la population … C’est donc dans ce contexte de suspicion et de résignation que les héros devront aider la populace, malgré eux. Ils démontreront ainsi, alors qu’ils ont même les gens qu’ils veulent sauver contre eux, qu’ils sont bons et altruistes. On ne manquera pas de les dénoncer, ainsi que tous ceux qui les ont approchés !

tokennew kerlaftCertes … ce n’est pas un peu excessif ?

token m patate seul Il s’agit de plonger les joueurs, et les héros, dans un environnement malsain et propice à la terreur. Ils savent qu’ils ne pourront compter que sur eux, et que leur cause est juste. Du moins il faut qu’ils le croient … D’ailleurs j’ajouterais des éléments afin qu’il y ait aussi une certaine méfiance entre les personnages, que la cohésion ne soit pas un fait acquis, en distillant des détails étranges sur chacun aux autres, discrètement, par de petits mots griffonnés sur des papiers ou des apartés opportuns …

tokennew kerlaft De telles manœuvres risquent de nuire à la constitution du groupe …

token m patate seulLe doute et l’angoisse doivent primer. Il s’agit de faire ressentir des émotions intenses et contradictoires pour placer l’ambiance de la plus satisfaisante des manières. Je ne fais que mon travail de metteur en scène par rapport au contexte que vous m’avez décrit.

− Situation 2 : la première confrontation, des gobelins sur la route.

tokennew kerlaft Soit, passons à la suite. Le groupe a choisi d’agir ensemble pour le bien du plus grand nombre, et ce même s’ils risquent de périr. Ils prennent la route du château du seigneur ensemble. Comment se déroule le voyage ?

token m patate seulD’abord je pense qu’au-delà de l’ambiance de terreur installée j’ajouterais également quelques promesses de richesses pour tous ceux qui pourraient oser s’élever contre lui, le Mal incarné. Ce serait un bon moyen de tester leur vertu en laissant miroiter un trésor par la bouche d’un espion qu’ils parviendront à attraper sur la route. La troupe et les vrais motivations de chacun seront ainsi mises à l’épreuve devant la réalité : avidité, cupidité, vénalité, convoitise, …

tokennew kerlaftUn peu facile. Les héros peuvent avoir de nobles idéaux à part l’argent …

token m patate seulPourtant je maintiens que c’est l’unique chose qui les fait agir.

imageImaginons que vous ayez raison. Sur la route donc ?
token m patate seul Je continue à entretenir cette atmosphère délétère, et au moment propice, quand l’attention se relâche, que leur vigilance se détériore, que l’un d’eux s’endort pendant son tour de garde, CRAC ! Là les sbires du seigneur, des gobelins par dizaine, prévenus par les espions, passent à l’attaque, de nuit, dans les pires conditions (pluie, brouillard, nuit sans lune …) et là pour survivre les héros sont obligés de s’unir et de se faire confiance.

tokennew kerlaft Oui … facile, mais à peu près justifié. Vous avez tout de même tendance à les mettre dans des situations inextricables.

token m patate seulIls doivent apprendre à fonctionner en groupe, par la force des choses, s’ils veulent avoir une chance d’arriver au bout. C’est ma leçon.

− Situation 3 : les vils pièges du donjon.

tokennew kerlaftBon, les héros parviennent au château, et pénètrent dans les lieux. Comment se déroule leur progression ?

token m patate seulAh !!! Mon chapitre préféré. Et bien c’est simple ils devront durant leur avancée se heurter aux monstres les plus retors et aux pièges les plus machiavéliques ! Ils se souviendront de leur passage dans la demeure du Maître des Vampires ! A chaque pièce, un monstre original et puissant, parmi les plus dangereux du manuel, qui mettra leurs capacités à rude épreuve. Et entre chaque combat, un piège qui nécessitera qu’ils déploient un trésor d’ingéniosité pour ne pas périr (là aussi les manuels ne manquent pas …).

tokennew kerlaft Classique et entendu. Pour ne pas dire attendu et rébarbatif …

token m patate seulJe ne fais que leur donner ce qu’ils recherchent. Et je les garde ainsi en haleine. Au bout du cinq ou sixième piège ou monstre, la tension sera palpable à chaque fois qu’ils se décideront à ouvrir une simple porte …

tokennew kerlaft Oui ils réfléchiront tellement longtemps qu’ils ne les ouvriront plus, les portes …

token m patate seulJ’aurais instauré la Peur ! C’est tout ce qui m’importe !

tokennew kerlaft Vous aurez surtout réussi à les dégoûter de jouer avec vous …

token m patate seulS ‘asseoir à ma table est un privilège. Aller jusqu’au bout de mes scénarios se mérite …

tokennew kerlaft Comme vous voudrez … (Soupir)

− Situation 4 : le combat final contre le boss, le partage du trésor.

tokennew kerlaftLes héros, après avoir triomphé des terribles pièges et des abominables monstres du donjon, arrivent enfin dans la salle du trône du Comte. Leur formidable ennemi les attend. La confrontation est inévitable, c’est le combat final ! Comment mettez-vous en scène cet épique moment ?

token m patate seulD’abord mon formidable PNJ, incarnation parfaite du Mal, archétype suprême de la méchanceté, paralyse les héros par son charisme surnaturel (sans jets de sauvegarde dans le plus pur style TGCM) dès qu’ils entrent dans la pièce, afin de leur asséner un monologue dramatique ponctué de rires sardoniques. A leur état physique déjà moribond j’ajoute une dimension psychologique : j’enfonce le clou en plombant sans vergogne, et sans piété aucune, leur moral, laissant ainsi la Peur s’installer dans leur corps et dans leur esprit … ! AAAHHH !

tokennew kerlaftVous ne trouvez pas cela un peu autoritaire et déloyal ? Surtout que lors d’une scène finale, après tant d’épreuves, il faudrait plutôt penser à encourager les héros, les inviter à se serrer les coudes une dernière fois pour triompher, leur montrer, malgré la difficulté, que la victoire est à portée de main ?..

token m patate seulMais je ne fais que mettre l’accent sur l’ambiance, et développer la personnalité riche et complexe du PNJ, élément qui passe souvent à la trappe à ce stade de la partie puisque que les héros ne pensent qu’à « taper et looter ». Un Méchant n’est pas méchant par hasard, il a une histoire, un passé, qui méritent d’être mise en valeur. Le caractère dramatique du PNJ est ainsi renforcé, et la scène devient une véritable lutte du bien contre le Mal, pas une simple parodie !

tokennew kerlaftSoit, mais c’est de la propagande forcée … Bon, et le combat ?

token m patate seulD’abord le Grand Méchant a toujours des hommes de main, des second couteaux. Le Comte a donc des favorites, dont l’une d’elle, pourquoi pas, pourrait être la petite amie de l’un des héros, ce qui donnerait un caractère encore plus dramatique à la scène. Devoir décapiter son aimée est le summum de la tragédie !

tokennew kerlaft Oui, vous êtes abominable … Poursuivez … (sur un ton blasé)

token m patate seulChaque héros devra combattre un homme de main avant de se confronter, écoeuré par leur acte (tuer une femme innocente transformée en monstre contre son gré quelle cas de conscience!), blessé, aux abois, au Génie du Mal … et là, ils s’aperçoivent qu’ils ne sont pas de taille, et les héros tombent tour à tour, et le Comte … !

tokennew kerlaftTut tut tut !!! Je vous arrête. Les héros doivent gagner à la fin.

token m patate seulBien … Alors que le dernier héros encore debout s’apprêtait à porter le coup de grâce au Comte, ce dernier se change en brume et s’enfuit !

tokennew kerlaftNon !!! Le Mal doit périr ! (sur un ton légèrement agacé)

token m patate seul Ggrrrr … Gngngngng … !!!! Bon soit, ils parviennent à le détruire. (Sous cape, à voix basse) Mais il reviendra pour se venger …

tokennew kerlaft Et son trésor ?

token m patate seul Les héros devront déjouer les pièges mortelles qui protègent la salle au trésor …

tokennew kerlaft Oui il ne faut pas non plus abuser … Et les objets magiques ?

token m patate seul Il y en aura … un ou deux … et maudits …

(Regard sévère de la part de Kerlaft …)

L’un d’entre eux donnera un bonus de +1 pour tuer les gobelins asthmatiques ?

(Kerlaft lève les yeux au ciel et soupire longuement)

tokennew kerlaftVous êtes décidément incurable …

− Situation 5 : le retour, la guérison des blessés

tokennew kerlaftLe grand méchant qui terrorisait la région est mort. Les héros se sont équitablement partagés ses richesses et pensent à en donner une partie à la population pour les aider à passer le prochain hiver qui risque d’être rude. C’est le moment de prendre le chemin du retour pour le groupe. Comment gérez-vous l’épilogue ?

token m patate seulEt bien je ferais en sorte que les sbires du Grand Méchant encore en vie aient tué leurs montures pour les obliger à abandonner une partie du trésor et à repartir à pied. Ainsi les héros seraient plus vulnérables, puisque soumis aux règles d’encombrement, à une embuscade de gobelins cherchant à se venger de la mort de leurs frères lors de la Situation 2 …

tokennew kerlaft Mais c’est particulièrement retors et mesquin çà !

token m patate seul Dans la mesure où ils ont pillé le château de fond en comble et presque tout détruit ou occis, ils doivent mériter ce qu’ils ont volé.

tokennew kerlaft Mais ils prévoient d’en redistribuer aux villageois !

token m patate seul ils restent des voleurs aux yeux de la loi, même s’ils ont pillé un tyran. Ils doivent moralement payer leur crime !

tokennew kerlaft Soit … Les héros ont été pour la plupart blessé durant l’aventure, certains ont même frôlé la mort et sont encore gravement atteint. Comment faites-vous vivre leur convalescence aux héros ?

token m patate seulD’abord je m’assure que toutes les blessures aient été correctement stabilisées, sinon certains ne manqueront pas de tomber dans le coma, ce qui fera un poids mort de plus à transporter par leurs compagnons. Et si leurs amis n’y prennent pas garde ils risquent d’avoir des escarres ! De plus j’use des conditions difficiles du voyage de retour pour ne pas louper une occasion (oubli, négligence, activités incompatibles …) pour leurs faire faire des jets d’aggravation des blessures. J’en profite, si leurs plaies s’infectent, pour leur décrire leurs chairs pourrissantes et les vers qui grouillent à l’intérieur ! Dès qu’ils arriveront au village, il n’y aura pas d’autre choix que l’amputation, par un boucher apprenti chirurgien alcoolique ! Ils souffriront le martyr lors de l’opération, sans anesthésie !

tokennew kerlaftC’est tout de même un peu trop là M. Magnamagister ! C’est du sadisme aggravé, manifestement !

token m patate seul Je ne fais qu’appliquer les règles. Je trouve qu’on les utilise trop peu d’ailleurs, ça obligerait les joueurs à faire un peu attention à leur santé et à ne pas minimiser leurs blessures.

tokennew kerlaft Très bien … Je note tout de même une pointe de jubilation dans vos propos …

token m patate seul Non, juste la satisfaction du travail bien fait !

− Situation 6 : la distribution des XP.

tokennew kerlaft Vient maintenant le moment des récompenses de fin de partie. Vous devez attribuer les points d’expérience à votre groupe …

token m patate seul Je donne le minimum conseillé par les règles.

tokennew kerlaft Et pourquoi donc ?

token m patate seulComme de coutume, le comportement des héros, et des joueurs, aura été médiocre, uniquement intéressé par les confrontations armés et les richesses et objets amassés durant l’aventure. Le roleplay aura été minimum, pour ne pas dire absent ou caricatural. Les récompenses seront à la hauteur de leur jeu théâtral insipide, proche de zéro.

tokennew kerlaftCe n’est pas un peu dur ? (sur un ton machinal et très détaché)

token m patate seul Non, il s’agit de récompenser justement ceux qui le mérite, et ils ne le méritent jamais, c’est entendu.

tokennew kerlaftBon, je crois que j’en ai assez entendu.

Conclusion :

tokennew kerlaft (sur un air triste et solennel) Je pense pouvoir me faire une idée de votre rédemption au vu du test. Vos vieux démons sont encore présents dans votre manière de maîtriser. Votre réhabilitation est encore lointaine M. Magnamagister, je le crains … Mais je reste à vos côtés pour vous aider. Nos continuerons à nous voir tous les mercredis, à 16 heures.

token m patate seul(sur un ton dépité) Je demeurerais un éternel incompris au sein de notre caste. Je crois que malgré tous mes efforts je ne pourrais aller complètement contre ma nature, ma vision du Jdr. Les joueurs doivent souffrir et mériter leur gloire et leurs gains.

tokennew kerlaft Vous n’avez toujours pas compris que vous ne devez pas être leur ennemi, mais un arbitre impartial et un metteur en scène discret et aidant. Il faut vous apprendre à aimer les personnages de vos joueurs, et être leur ami plutôt que leur bourreau. Notre travail ensemble est encore loin d’aboutir …

token m patate seul Vous verrez, un jour, on reconnaîtra que j’étais dans le vrai, que j’avais raison !

Je ne pense pas, et souhaite de tout mon cœur qu’il n’en soit jamais ainsi. Le Jeu de Rôle y perdrait beaucoup.

100_3805

* Dans Star Trek test utilisé pour tester les réactions des officiers de Starfleet face à une situation sans issue

tokennew kerlaftUn grand Merci à Alexandre Joly alias Magnamagister d’avoir co écrit cette interview et ce divan. et merci encor à Benoît Cherel de nous avoir laissé nous amuser dans sa belle revue.

N’oubliez pas de faire un tour sur le Forum Tabula Rasa de Magnamagister

tabularasa

et sur le site des Chroniques d’Altaride

ca15

Catégories : Invocation interview | 10 Commentaires

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :