Rogue Trader

Partie jeu de role Rogue Trader du 14 mai 2013 Compte Rendu

Comme promis voici le compte rendu écrit par les autoplumes d’Ikaruga et Searince

Rogue Trader I La cargaison

Suite au sauvetage épique et mémorable du Débonnaire, de son équipage, de sa cargaison, et de son haut dignitaire Eldar, les membres d’équipage du vaisseau l’Anarchiste, sont devenus les chouchous des média. Le magazine “Voici la Galaxie” a reçu pour vous, en exclusivité, Tessa, Archimilitante sur le vaisseau, et Keira, Sénéchale et commandant en second de l’Anarchiste. Elles reviennent pour vous, en exclusivité, sur les détails de cette mission.

Journaliste VLG

VLG : Keira, Tessa, bonjour

Keira : Bonjour !

Tessa : Bonjour !

VLG : Merci à vous deux de nous accorder cette interview, j’imagine que vous devez être très sollicités, actuellement.

K : Oui, oh, un peu, vous savez, les affaires, c’est toujours prenant, surtout par les temps qui courent, néanmoins c’est toujours un plaisir de faire partager un bout de notre quotidien, et tout ce caractère épique qui pimente nos vie !

T :Tout à fait ! C’est pas comme si on avait le temps de traîner dans les bars ou de faire les boutiques. Mais parce que c’est vous, on veut bien vous accorder un peu de notre temps !

VLG : Commençons par le commencement, comme on dit ! (rires) Expliquez-nous comment l’Anarchiste a été embarqué dans cette histoire folle.

 Vaisseau Rogue Trader L'anarchiste

K : Ça a commencé de la manière la plus simple du monde à vrai dire. Nous avions une cargaison à livrer sur Lucine Expirae, un monde forge. Vous avez peut-être eu vent des combats qui font rage sur Burnscour. Hé bien comme d’habitude, la guerre n’est pas un drame pour tout le monde ! (sourire)

Lucine Expiriae

T : C’est sûr que dès qu’une guerre éclate, les mondes forges sont rarement les plus à plaindre ! Mais dès le début, je sentais que les choses avaient mal tourné : on parlait de vaisseaux en partance pour Burnscour qui ne seraient jamais arrivés et perdus corps et biens depuis, d’une race Xénos si puissante qu’il était prévu que les Space Marines aillent leur prêter main forte … Que des rumeurs, bien sûr, mais c’était préoccupant…

Grabuge sur Burnscour

K : On en a profité pour éviter de repartir à cale vide. Enfin, ça c’était surtout une lubie du Capitaine, Eric CavhErn – de vous à moi, il y a des noms de famille pas simples à porter, quand même. Moi, quand on nous a parlé du grabuge sur Burnscour, je n’ai eu qu’une envie, c’était de remonter immédiatement à bord du vaisseau ! Enfin bon, le Capitaine a toujours raison il parait, mais j’admets ma frustration à ne pas repartir de suite ! Et pendant que nous on bossait, cette petite coquine de Tessa en a profité pour arpenter les bars du spatioport (clin d’oeil vers Tessa) mais je vais me faire une joie de lui laisser vous en parler ! (rires)

Bars et boutiques du spacioport

T : Oui oh ça va, hein ! Tout ça parce que j’essayais d’avoir plus d’informations auprès des libres-marchands de passage dans le coin, je me fais traiter d’allumeuse ! Et je vous raconte pas sur quoi je suis tombée, ça vaut mieux … Attends qu’on parle de ton Eldar, toi …

Séraphin par contre, notre contact à qui on a livré notre cargaison, était plutôt pas mal, aussi bien physiquement que bancairement, mais trop marié et dragueur à mon goût …

K : Si vous n’avez pas compris elle cherche un mari, si vous êtes mignon et bien charpenté, transmettez votre CV avec photo à la rédaction, qui nous fera suivre !

T : Et au passage, si vous êtes efféminé, si vous faites 50 kg tout mouillé et que vous passez deux heures dans la salle de bains à vous mettre de la crème anti-rides et trois pots de gel, faites passer votre CV à Keira ! Huhu !

K : Oui bah au moins c’est swag et plus agréable à regarder. Bon, pour en revenir à ce qui nous intéresse, en revenant vers le vaisseau nous croisons le désormais regretté Capitaine Ivof, feu le Capitaine du Débonnaire… Une marchand bien sympathique, avec toujours une longueur d’avance sur nous, je n’ai jamais compris comment il se débrouillait, le scélérat…

Feu Capitaine Boris IVOF frere de Vladimir Le second

T : Sauf que cette fois-ci, ça ne va pas lui réussir … Mais on y reviendra.

VLG : Le lendemain vous quittez donc Lucine Expirae en direction de Burnscour. Que s’est-il passé ensuite ?

K : Au début tout allait bien, notre Navigator nous a emmené dans le warp tout ce qu’il y a de plus classique, bien qu’il eût passé une nuit affreuse, à l’entendre. Liberty aussi était mal à l’aise… Ah oui, Liberty c’est l’IA de l’Anarchiste, un peu particulière, elle se matérialise sous forme d’une petite fille, c’est un peu déroutant les premières fois… Je ne suis pas trop à l’aise avec elle, en revanche Tessa beaucoup plus ! Et donc, pour Liberty et le Navigator, il y avait des perturbations inhabituelles et peu naturelles dans le Warp. Enfin encore plus que d’habitude quoi.

Liberty

T : On ne peut pas dire que Liberty ait habituellement un comportement “normal”, mais là, elle commençait à sérieusement m’inquiéter ! Elle racontait avoir été attaquée dans le Warp par une créature démoniaque, la pauvre enfant semblait terrifiée ! Et il lui en faut ! Là-dessus, notre champ de Geller nous fait défaut, nous obligeant à sortir du Warp précipitamment sous peine de nous faire dévorer par cette même horreur qui pétrifia Liberty et mit KO notre Navigator au passage… On sort donc du Warp sans savoir où, et surtout sans savoir quand …

K : Ensuite tout s’est un peu enchaîné. L’Astropathe a capté un signal de détresse très violent, du coup on a envoyé en reconnaissance un escadron de trois chasseurs, dont un piloté par le Pilote, Carl. Il nous signale effectivement la présence d’un vaisseau marchand en train de subir une attaque, mais on ne voit pas d’où viennent les attaques. En se rapprochant, il s’avère qu’il s’agit du Débonnaire, et l’équipage lance des appels à l’aide désespérés, ils nous supplient de les sauver, de venir récupérer leur cargaison. Liberty en remet une couche, elle nous dit qu’il faut qu’on ramène un homme et une caisse. La batterie canon du Débonnaire est morte, ils se font canarder par des ennemis invisibles… Bref, à nous de jouer.

Attaque du Debonnaire

T : On envoie trois de nos chasseurs en reconnaissance afin d’en savoir plus, avec en lead notre valeureux Carl. Il nous rapporte que les chasseurs du Débonnaire se font abattre les un après les autres par des tirs semblant venir de nulle part … Un des nôtres se fait également descendre. Afin d’éviter plus de pertes inutiles, nous décidons de ne pas envoyer d’autres appareils et de rapprocher notre vaisseau afin de couvrir nos amis à l’aide de nos tourelles. Mais trop tard, tous les chasseurs alliés s’étaient faits descendre…

K : Liberty nous parle de corbeaux, on ne comprenait rien, et puis sur un coup de chance, on arrive à avoir une image radar suffisamment longtemps de ces fameux vaisseaux invisibles. Ils ressemblaient effectivement à des corbeaux ! Ils en avaient la fluidité, la finesse… Un tel niveau de technologie ne pouvait être maîtrisé que par les Eldars.

Vaisseau Eldar

T : Pendant ce temps, le Débonnaire étant à deux doigts d’exploser, ils nous envoient des navettes de transport avec leur équipage afin qu’on leur porte secours. Ceux-là, on ne les laissera pas crever ! Comme on ne peut pas les détecter, on fait un tir de barrage tout autour des navettes dans l’espoir d’en dézinguer un ou deux par un tir chanceux, au pire leur interdire d’approcher les navettes. Malgré nos efforts, quelques navettes ne sont jamais arrivées à destination.

K : Néanmoins, nous avons pu également sauver une bonne partie de l’équipage. Il a fallu se serrer un peu, mais au moins ces gens étaient en vie, et n’ont pas connu le sort d’Ivof, et des braves tombés avec lui ce jour-là.

T : Ah, au détour d’une conversation avec le Débonnaire, nous apprenons qu’un mois s’est écoulé depuis notre départ de Lucine Expirae…

K : Comme quoi on est vraiment sorti du Warp n’importe comment. Mais en vie, et honnêtement c’est tout ce qui compte.

Sortie du Warp

T : Une fois les survivants récupérés, il était temps d’aller chercher cette cargaison ! Keira, le Capitaine, un groupe de soldats aguerris et moi-même montons dans une navette de transport, pendant que notre pilote nous escorte dans un chasseur. Ça a été l’occase pour moi d’abattre une poignée de chasseurs ennemis avec un peu de chance, certes, mais beaucoup de maîtrise avant tout !

K : Tessa, toujours toute en modestie !

T : Notre pilote n’a pas eu tant de chance et son vaisseau a subi de lourds dégâts, l’obligeant à se poser en catastrophe à l’intérieur du Débonnaire. D’après ses communications, il a été attaqué et, quelques secondes plus tard, plus aucun contact. Et là on s’est tous dit “c’est pas bon du tout”.

Une fois posés sur le vaisseau et nous être assurés que Carl, bien qu’inconscient, allait bien, nous nous divisons en deux groupes : le capitaine, Keira, et un groupe d’hommes de main se dirige à la cabine de pilotage pour sauver le capitaine Ivof et la cargaison. Le reste des hommes et moi-même nous occuperons de neutraliser les renforts ennemis avant qu’ils n’arrivent sur le pont pour que nos amis ne se retrouvent pas pris en tenailles. Certains de mes hommes périrent sous les coups ennemis, mais la situation fut maîtrisée en quelques minutes.

L'heroique Boris IVOF

K : De notre côté nous nous précipitons dans les coursives, vu la situation ce n’était pas vraiment le moment de traîner. En arrivant dans le couloir face au cockpit, on tombe sur plusieurs Eldars en train de monter une batterie mobile afin de bien enfoncer la porte – Ivof et le reste de l’équipage s’étaient retranchés derrière. On a profité de l’effet de surprise pour prendre les Eldars à revers. Des pirates, bien évidemment. Alors bon, moi, ça me fait toujours un peu mal au coeur de tirer sur les Eldars. Vous voyez, ils sont tellement… il y a tellement cette part de mystère en eux, je sais que l’Inquisition va moyennement apprécier mes propos, mais quand même… Enfin, là c’était une question de vie ou de mort, alors tu réfléchis pas trop. Bref, on maîtrise la situation, et on accède au cockpit… Entre temps Carl nous a rejoint, j’ai pas bien compris, il était en sale état, là il semblait péter la forme… On a du rater 2-3 trucs… Dans le cockpit la situation n’est pas très glorieuse. Nous trouvons Ivof plus ou moins mourant, qui nous demande de prendre sa cargaison, et un passager qu’il nous désigne, un bonhomme tout encapuchonné, on ne voyait pas sa tête, rien.  Je sais pas si vous avez déjà eu l’occasion de voir dans les livres des légendes anciennes des images de Nazgul, bon, ben il y ressemblait vaguement, avec sa cape  rabattue sur son visage et tout. On propose bien évidemment à Ivof de venir avec nous, mis celui-ci… Ivof refuse de venir avec nous. “C’est mon vaisseau, je ne le laisserai pas aux mains de ces pirates ! Je mourrai avec lui ! Vous partez, vite !” et là il enclenche le mécanisme d’autodestruction. Donc ben pareil, tu rélféchis pas, tu cours. Le passager mystère passe devant , nous permettant d’éviter des grenades qui nous étaient destinées, le souffle de l’explosion rabat sa capuche, et là, que vois-je… Un Eldar. Mes compagnons ont marqué un temps d’arrêt. J’ai crié “On réfléchit pas on court !”. Et on a couru. Cela dit, moi quand j’ai percuté qu’en plus de la cargaison, on emmenait aussi un Eldar avec nous, j’étais comme une dingue. Ca m’a donné des ailes pour transporter cette boîte très lourde, et regagner la navette le plus vite possible. On récupère la team menée par Tessa, et on remonte dans la navette fissa.

Eldar au combat

VLG : Vous regagnez donc la sécurité de l’Anarchiste, avec en plus cette caisse mystérieuse couverte de signes étranges, kabbalistiques, et un Eldar…

K : Surtout un Eldar ! Bon, je plaisante, la caisse était pas mal intrigante également. Liberty s’en est approché, elle nous a dit qu’elle était à la fois “attirée et repoussée”. Le Navigator et moi voulions l’ouvrir, mais le Capitaine nous en a dissuadé : pour lui, si Liberty disait qu’elle était repoussée, ce n’était pas bon. Et effectivement, il a été plutôt bien inspiré sur ce coup-là.

T : On pensait nos ennuis terminés, mais c’était trop beau ! Le vaisseau-mère Eldar se rapproche et commence à nous tirer dessus ! Le capitaine donne l’ordre de fuir mais les réparations du moteur Warp n’étaient pas encore terminées. Ni une ni deux, je saute sur les commandes de la macro-batterie et pilonne le vaisseau ennemi. La bienveillance de l’Empereur était avec moi car le vaisseau fut parcouru d’explosions et des morceaux commencèrent à se disloquer, l’obligeant à faire une manoeuvre de retraite. Le capitaine ordonne qu’on le poursuive, l’occasion rêvée de tirer à la Lance sidérale, qui ne manqua pas non plus sa cible et fit exploser cette racaille Xénos !

Vaisseau pirate eldar

K : Et là, franchement, je me suis dit “Trop la classe Tessa”. Tu sais, honnêtement parfois tu me bluffes, et là j’étais juste “mais wahou quoi”.

T : On détecte ensuite d’autres vaisseaux eldars venant récupérer l’épave de leurs collègues, pas le temps de s’éterniser ici !

Notre priorité est de déposer à bon port les réfugiés et éventuellement la cargaison d’armes prévue pour Burnscour.

Une fois le voyage commencé, nous commençons à poser des questions à notre invité mystère… qui s’avère être un ambassadeur Eldar ! Et à partir de là, vous auriez vu Keira… On aurait dit une adolescente à un concert de Justinius, pathétique !

Ambassadeur Eldar

K : J’aime les hommes de pouvoir, que veux-tu (rires). L’ambassadeur souhaite que nous l’escortions jusqu’à New Port-l’Errance pour qu’il y rencontre un certain Karl Cain et lui livre la mystérieuse cargaison… Il confirme nos soupçons sur le fait que les pirates étaient au courant de cette cargaison.

T : A ce moment-là, on pensait le plus gros de nos ennuis terminés, naïfs que nous étions…

Pendant le voyage, le Warp fait des siennes : toutes nos réserves de bouffe et d’eau se mettent à dauber ! Quasiment deux fois plus de bouches à nourrir et rien à manger et à boire … Une grande partie de l’équipage tombe malade ! Et Keira qui tombe dans le coma ! Mais malheureusement, même pas le temps de m’inquiéter…

Liberty fachée

Liberty est de plus en plus intriguée par le contenu du paquet à livrer, elle s’en approche et, comme hallucinée, dit “Papa ? Maman ?” et s’évanouit, emportant avec elle tous les instruments automatiques de navigation, obligeant le pilote à passer en commandes manuelles, qu’il n’a pas utilisées depuis plusieurs années et encore, pas en conditions extrêmes ! Comme si ça ne suffisait pas, notre vaisseau est pris dans une tempête Warp, nous obligeant à sortir au beau milieu de nulle part… A Chaudron, en plus ! A quelques parsecs du plus gros trou noir de la galaxie ! Un peu plus et on n’aurait plus jamais entendu parler de nous !

trou noir de chaudron

Sur les scanners, l’écho d’un autre vaisseau pas très loin de notre position : c’est le Redoutable, un vaisseau pirate ! Les félons connaissant notre réputation et notre férocité au combat, ils nous fournissent de l’eau et de la nourriture et nous promettent de retourner dans le droit chemin en l’échange de notre magnanimité. Sage décision !

VLG : Et ensuite ? Vous arrivez finalement à atteindre New Port l’Errance ?

port l errance

K : Finalement oui, j’ai pu être remise d’aplomb entretemps, bref, après moultes péripéties, nous atteignons enfin notre destination… Qui n’est d’ailleurs pas du tout notre destination de départ, mais bon, ça va avec le package “libre-marchand”, il faut être capable de s’adapter ! Bref, on demande à ce qu’on nous envoie des prêtres expérimentés, histoire e nous évacuer cette caisse en causant le minimum de dégat. Après ce qui est arrivé à Liberty, pas question qu’aucun de nous n’y touche. O

T : On demande également à rencontrer la personne dont le nom figurait sur le sauf-conduit, Karl Cain, qui, nous l’apprendrons plus tard, n’est rien moins qu’un proche de l’Empereur, je pense qu’on aura fait pas mal dans le VIP sur cette mission.

K : En parallèle, à la radio, nous avons le Grand Légat de New Port l’Errance – on vous l’avait dit, qu’on faisait dans le VIP ! – qui nous somme de lui fournir la marchandise. Nous avons refusé, je pense qu’il l’a eu saumâtre et qu’on n’en a pas encore fini avec lui. Bref, le croiseur de Cain vient à notre rencontre, nous accoste, et là on voit une palanquée d’Ultramarines qui nous aborde… C’était au tour de Tessa d’être pathétique !

Grand Legat

T : Fais ta maline, quand on a vu les ultramarines s’agenouiller devant l’Eldar, t’es pas restée vraiment digne non plus !

Ultramarine Karl Cain

K : Oui bon ça va. Bref, des prêtres arrivent à la suite des Marines et commencent à embarquer la cargaison. Avant qu’ils ne partent, on leur demande s’ils peuvent faire quelque chose pour Liberty… Et là on la voit sortir de la boîte mystérieuse. Les prêtres recouvrent la boîte d’un voile puis l’évacuent. Avant que tout le monde ne parte, j’ai demandé à notre ambassadeur ce qu’il y avait dedans. Alors sans vouloir foutre la trouille aux gens qui nous lisent, hein, mais bon, apparemment il y aurait eu dedans un décodage partiel de la connaissance collective de la Ruche des Tyrannides. En gros, un artefact qui agit comme la Ruche, et qui permet d’appeler un grand nombre de Tyrannide en un même lieu. Alors encore un fois hein, c’est pas pour alimenter la psychose collective, mais si, entre de bonnes mains, ça permet d’en tuer plein en un temps record, en de mauvaises mains ça permet aussi de les concentrer en un même endroit et de lancer une attaque destructrice, ou faire de la dissuasion militaire en utilisant cette “arme” de destruction massive. Bref, des trucs un peu politiquement rigolos quoi !

3888-explosion-de-planete-loca-infernous-WallFizz

VLG : Ah euh, mais… je ne vais peut-être pas faire publier ce dernier point, non ? Vous en pensez quoi ?

K : On pense que c’est effectivement le plus sage, oui.

T : Merci en tout cas pour votre accueil ! C’était un plaisir, on recommence quand vous voulez !

 

Fin du premier épisode, la prochaines fois : La course

Rogue Trader II La course

Publicités
Catégories : jeux de rôles, Mes parties de Jeux de Rôles, Rogue Trader | Poster un commentaire

Rogue Trader 2 : La Course

 

Au départ ce qui devait être un one shot s’avère se transformer en campagne.

En effet, devant le succès rencontré pour cette fabuleuse partie de jeu de rôle, j’ai cédé aux suppliques de mes joueurs de resigner pour un second épisode .

Cette partie a été pour moi une des meilleures qu’il m’ait été donné de maitriser depuis de nombreuses années.

Jouée en mode narratif, donnant la part belle au roleplay, servie par une ambiance sonore déchainée et des descriptions filmique et particulièrement vivantes, le rythme de cette partie nous a tous tenus en haleine et les battements de cœurs pouvaient se lire dans les yeux des joueurs transporté par leur aventure.

En attendant le compte rendu à double autoplume de Saerince et d’Ikaruga, voici les posters teaser de l’épisode I et de l’épisode II

Rogue trader I : La cargaison

Rogue Trader I La cargaison

Rogue Trader II : La course

 

Rogue Trader II La course

Catégories : jeux de rôles, Mes parties de Jeux de Rôles, Rogue Trader | Poster un commentaire

Rogue trader ce mardi 14 mai 2013

Mardi 14 mai 2013
Jeu de rôle : Rogue Trader

Titre : La cargaison

poster11

Au programme : Combats spatiaux, xenos en tout genre, intelligence artificielle, faux semblants, complots, héroïsme, warps et même si vous êtes sages : space marines…

Exploration routes et exploitation du Système de Koronus, carte à imprimer

koronus_expanse_map_by_sketchesofpayne-d34ws3j

MJ
Kerlaft

Joueurs
Kant => Libre Marchand
Ikaruga => Archimilitant
Khomenor => Explorator
Saerince => Sénéchal
Izil => Pilote

Vaisseau : Eternal Pretorian surnommé : l’anarchiste

Banner

=> doté d’une Intelligence artificielle se manifestant sous forme d’hologramme
Je vous présente Liberty l’intelligence artificielle du vaisseau

alma

Catégories : jeux de rôles, Mes parties de Jeux de Rôles, Rogue Trader | Étiquettes : , , , , , , , | Poster un commentaire

Rogue Trader côté Meneur de Jeu

J’ai cédé à l’appel des Étendues de Koronus.

Pour la prochaine partie de Rogue Trader je passe Meneur de Jeu.

Après avoir incarné successivement un capitaine et un second, une timide doléance de mon MJ m’a décidé à passer de l’autre côté de l’écran.

J’adore ce jeu qui donne la part belle à la stratégie et aux décisions cornéliennes au dessus des actions individuelle des joueurs.

Équipage casi omnipotent, les joueurs y incarnent des personnages au dessus du commun des mortels régnant sur un bâtiment intelligent de plusieurs kilomètres carrés peuplés de dizaines de milliers d’âmes, tous mus par une même volonté de profit, de gloire et d’aventure.

Libres Marchands, nos joueurs guident leur vaisseau à travers les galaxies et toilettes au moyen de Warps, Vortex dimensionnels permettant le voyage dans le temps et l’espace mais peuplés d’hérétiques créatures abominables et particulièrement dangereuses.

Casiment affranchis de contraintes de l’Imperium, ils sont tels des corsaires du futur, titulaires d’une Lettre de Marque de empereur de l’Humanité les autorisant à voyager sans contraintes au delà des confins des mondes connus.

Dépassant les standards de richesses, seules comptent l’influence et la réputation auprès des grands de ce monde.

Tantôt marchands, tantôt contrebandiers, nos héros flirtent avec illégalité risquant leur vies et leur réputations, tentant des coups, acheminant des biens aussi rares et précieux que dangereux.

Leurs incursions au delà des mondes connus leur fait croiser la routes de personnages légendaires et même de Xenos dont certains d’après les récits ne seraient pas belliqueux. Il arrive même que certains Eldars et Orks commercent avec des libres marchands.

Ces nouveaux horizons ouvrent des perspective inédites commerciales grandissant la réputation et le l’influence de ces courageux découvreurs, du moins tant qu’il restent en vie.

Mon travail de Meneur de Jeu consistera à leur faire parcourir ce monde intrigant, de mettre à l’épreuve leur intelligence et leur débrouillardise, et surtout de leur faire passer un bon moment de jeu de rôles…

A bientôt chers lecteurs

Catégories : Mes parties de Jeux de Rôles, Rogue Trader | Étiquettes : , , , , , | 2 Commentaires

Compte rendu de la partie Rogue Trader le 02 mars 2013 chez Ikaruga

Notre séjour sur Paradisio touche à sa fin, j’envoie notre négociateur chez les plus importants commerçants plus ou moins honnêtes de la planète artificielle se préparer à remplir nos soutes.

Grâce à d’habiles transactions, nous transporterons des vins et spiritueux rares ainsi que plus secrètement de puissants hallucinogènes.

6vj6ld4ehsu95nkpeqqu6h81t6515e67d30bc76

Je réclame que la marchandise soit mise sous scellé et que son accès soit gardé et surveillé en permanence. .  J’ordonne également que l’intégrité des conteners soit vérifiée plusieurs fois en plein vol.

Cargo_container1 PREVIEW

La route par le warp est plus sécuritaire et fréquentée qu’à l’ordinaire ainsi, notre Navigator nous dirige sans incident vers le monde impérial le plus proche : la planète Tarkus.

Depuis notre retour de la planète plaisir où peux aller au bout de ses fantasmes, Symonne la missionnaire illuminée ne sort plus de sa cabine que pour menacer les yeux hagards de purifier par le feu chaque personne qu’elle croise, nous percevant tous comme d’impies hérétiques. Elle est donc sur ordre du Capitaine consignée dans ses quartiers jusqu’à nouvel ordre.

Parmi les officiers acceptés sur la passerelle, nous avons également un mécanicien mi homme mi machine aux bras greffés de canons bolter à la susceptibilité exacerbée, assez à fleur de peau depuis des remontrances incessantes de notre tyrannique capitaine.

Nous arrivons à notre destination Tarkus, un monde plus totalitaire qu’à l’accoutumée géré par l’Imperium.

cropped-coruscant
En guise de bienvenue, faisons l’objet d’un rigoureux contrôle de douanes.

culture-spatioport-central-d-estaria-9555

Après quelques sueurs froides causées
par quelques caisses ouvertes au hasard, les douaniers de l’inspection repartent avec une caisse de spiritueux que je leur offre afin de faciliter un éventuel passage ultérieur sur leur planète.

Notre vaiseau comme tous les grands vaisseaux ne pouvant atterir sur aucune planète du fait de sa taille et des problèmes évidents de gravité qui en découlent reste donc en orbite stationnaire et nous obtenons alors du gouvernement un quai de stockage dans le spatioport ou commençons par aller et retour de navettes à décharger notre précieuse marchandise tout en prenant contact avec les responsables officiels de la grande distribution locale.

spac eport

Un garde très prometteur pour ses qualités de discretion et de combat avait été embauché sur Paradisio. Il fait partie de l’équipe de déchargement. Faisant preuve d’une stupidité et naïveté sans borne en se fait pincer en tentant de vendre à la sauvette de la drogue subtilisée il me manque même de respect lors son interrogatoire. Il est mis immédiatement au trou avec deux matelots curieux précédemment soûlés par notre négociateur pour éviter de dévoiler le contenu à l’équipage de nos caisses.

La marchandise reste sous la responsabilité de notre garde du corps sans nom que le capitaine à rendu responsable sur sa vie de notre précieuse cargaison.

Space port

Nous décidons de partir avec Miranda et le négociateur vers les bas quartiers pour écouler notre marchandise prohibée. Sentant le danger probable, je rappelle le garde prisonnier indélicat pour l’avoir à l’œil sur lui car visiblement son potentiel dépasse de loin celui des grouillots de base de l’équipage pour lui proposer un job de garde du corps afin d’utiliser plus efficacement ses capacités.

Miranda, le négociateur, le garde et moi louons un véhicule et arrivons dans les quartiers les plus mal famés de la planète. Nous y négocions une entrevue avec le parrain responsable de la mafia locale pour le lendemain après midi.

Pendant ce temps sur le spatioport une bande organisée de racketters viennent proposer leur services à notre garde qui répudie manu militari ces indésirables assureurs. Il nous préviens immédiatement par com vox du mécontentement des survivants bien décidés à faire main basse sur nos stocks a l’aide de leurs nombreux amis « assureurs » appelés en renfort.

spider-man-shattered-dimensions-xbox-360-019

Nous arrivons apres le début des négociations à coups de bolters. De nombreux corps sont au sol et quelques caisses gisent explosées.

Je crash donc consciencieusement notre véhicules percutant 4 « assureurs » et nous nous joignons au combat.

Le combat reprends de plus belle et les pertes s’amoncellent de part et d’autre. Pour gagner du temps et faire cesser le combat et ses dégâts sur notre marchandise, j’amorce une négociation avec « l’assureur » responsable. Celle ci tourne court rapidement avec l’arrivée de nos renforts commandés un peu plus tôt.

46691105871117largeep2

Sur le sabre, en notre absence, notre mécanicien fait une mauvaise manipulation qui menace de destruction le réacteur du vaisseau. Une centaine de techniciens d’équipage meurent dans d’atroces souffrance pendant la surchauffe. 201_073

Notre maladroit mécanicien réussit à réparer le vaisseau quelques secondes avant son explosion mais se fait quand même mettre aux arrêts par notre bon capitaine et se retrouve en cellule avec nos deux poivreaux curieux…

Rassemblant et reconditionnant nos stocks en bon état, nous finalisons la vente de spiritueux auprès de la grande distribution locale.

organisation-conseil-des-systemes-neutres-11735

Devant l’inefficacité de la sécurité du spatioport, j’en profite pour lancer une réclamation d’indemnité auprès du gouverneur de la planète appuyé par les responsables de la grande distribution dépités de la perte d’une partie des stocks.

Le lendemain nous nous rendons à notre rendez vous accompagnés de notre propre assurance soit quelques 200 soldats postés à faible distance dans deux navettes prêtes à intervenir à mon signal.

Notre entrevue avec le parrain de la pègre débouche sur une transaction initialement prévue dans un de leurs entrepôts mais dont je préfère décaler le lieu en zone neutre sur un petit astéroïde gravitant autour de la planète.

asteroid-landing

Notre prochaine destination étant la planète Grâce regorgeant de minerais, j’ordonne l’achat de plusieurs mines-foreuse automatisées afin de ne pas voyager à vide.

Mettant en joue l’astéroïde par le Sabre la transaction se déroule sans anicroche. J’en profite aussi pour appuyer ma demande d’indemnité par le parrain auprès du gouverneur qui nous fait livrer à bord avec ses excuses les rares reliques de Saint Augustus, un cadeau aussi rare que sacré.

Le briefing chez le capitaine est assez houleux, le mécanicien reçoit 50 coups de fouets atténués par quelques cachets d’euphorisants que je lui fait avaler avant. Je tente sans succès de faire réduire sa peine de cachot. Dans sa cellule c’est l’âme du vaisseau lui même qui calme sa haine destructrice.

Miranda se fait vertement réprimander pour avoir baissé volontairement le moral de l’équipage et accusé à tord le second que je suis et se fait consigner dans ses quartiers et son poste de pilotage.

Enfin le négociateur distribue quelques euphorisants et remonte un peu le moral de l’équipage.

HRP : quel fou rire a pleurer et se taper le cul par terre en se tenant les côtes de douleur avec vos fantasmes débiles de remplacer les psychotropes par des aphrodisiaques et d’imaginer mon second en Dominique Strauss Kahn et Miranda en Nafissatou Diallo…
Vous êtes sordidement hilarant les gars on essaye de se recaser ça le mois prochain…

Catégories : jeux de rôles, Mes parties de Jeux de Rôles, Rogue Trader | Poster un commentaire

Partie jdr Rogue Trader le mardi 5 mars 2013

Yipee! J’ai pu dégager un nouveau créneau pour la suite des aventures intersidérales et commerciales de Vladimir IVOF Capitaine en second libre-marchand du « Sabre ».

Souvenez vous, nous l’avons laissé prendre du bon temps sur la planète artificielle Paradisio.
image

Il est fort à parier que cette pause sera de courte durée car son droit à profiter des services de cette station arrivent bientôt à échéance.

Pour apprendre à mieux le connaitre  je vous livre sa fiche en exclusivité

(Cliquez pour agrandir)

Fiche ivof 1

Fiche ivof 2

Je ne lui ai pas encore trouvé un portrait, donc si vous avez une idée, je serai ravi de l’étudier…

PARTIE ANNULÉ POUR CAUSE DE MJ MALADE
SUITE REPORTÉE DANS UN FUTUR INDÉTERMINÉ

Catégories : jeux de rôles, Mes parties de Jeux de Rôles, Rogue Trader | Poster un commentaire

Partie Rogue Trader le 14 février 2013 Compte Rendu Chap 3

Journal de bord
Chapitre 3

Enfin en route vers Paradisio la planete-station de tout les plaisirs pour savourer notre victoire en oublier leur amertume.
image

La Navigator regagne son poste afin de nous guider à travers le labyrinthe du Warp vers les planètes autour d’Hécatombe.

image

L’équipage peu habitué à la sauvagerie et à la cruauté dont ils ont été temoins subit une relative perte de confiance.  Dès le début du voyage,  j’organise une grand messe avec notre enflammée missionnaire et prononce un discours inspiré rappelant que nous avons sauvé ces autochtones de l’hérésie et que notre entreprise est doublement couronnée de succès du fait de notre cargaison exotique et de la fortune qui va s’amonceler pour nous sur Grâce au cours des prochains mois.
image

Cette cérémonie fait mouche et c’est galvanisé fier et enjoué que l’équipage regagne son poste.

image

Pendant ce dangereux voyage nous ne déplorons aucun incident notable sauf de violentes attaques mentales subie par Symmonne mais dont la force de caractère nous sauvera d’une folie punitives.
image

Nous arrivons enfin près de Paradisio, le monde plaisir réservé habituellement à certains nantis de nos galaxies.
image

Nos pass fonctionnent, nous sommes autorisés à approcher.
image

Notre première action consiste à se rapprocher du responsable des achats qui, grâce aux talents de Zeke, paye un très bon prix notre marchandise prohibée.
imageMHF2-Velociprey

Nous demandons en bonus de quoi également amuser un peu notre équipage. Zeke et moi en profitons pour redorer notre blason auprès de nos 25 000 hommes.
image

Ensuite viens le temps du plaisir. Chacun se sépare et vaque individuellement à la réalisation de ses fantasmes les plus secrets.
image

Le mien? Je préfère le taire, mais ces quelques jours ont été les plus fous, les plus inavouables et les plus exaltants de mon existence.
image

Lorsque nous nous retrouverons, je vais suggérer que nous fassions commerce avec Paradisio pour alourdir nos cales avant le départ.

Catégories : jeux de rôles, Mes parties de Jeux de Rôles, Rogue Trader | 2 Commentaires

Partie Rogue Trader le 14 février 2013 Compte Rendu suite Chap 2

Journal de bord
suite du chapitre 2

Symonne et moi gardons un trophée de notre bataille écaille et dent.
Après avoir donné l’ordre de faire treuiller les bêtes vers le vaisseau pour etude, nous repartons vers le village.

Entouré de hautes palissades,  le village de pierre et de bois nous ouvre ses portes.
image

Il semble peuplé d’humains guerriers d’une impressionnante constitution. Leur language nous semble inconnu.
Arrivant à se faire comprendre, nous sommes conduits auprès la chef, une vieille guerriere chamane aux pouvoirs mystérieux selon Amanda. Nous apprenons que d’énormes bestioles parcourent ce monde.
image

Je reçois l’ordre d’anhiiler les autochtones pour installer un système de forage minier.
C’est une peuplade de chasseurs qui se révèlent difficiles à impressionner tellement leur maniement des armes est exceptionnel. Les mots d’hérétiques et de bouzeux sont prononcés et je contient péniblement les véhémence d’Amanda et de Symmone à vouloir purifier immédiatement nos interlocuteurs l’orientant plus vers une phase de conversation aidé par Zeke pour les traductions.
image

Je réclame donc devant leur dextérité des renforts qui arriverons dans quelques heures.
A l’aide du garde du corps, et de Symmone nous procédons à différentes démonstrations de force qui se soldent tous par des échecs devant la force, l’ingéniosité et la dextérité de nos hôtes. Seuls nos lasers arrivent à les impressionner. Symonne appuyée par le garde commence une phase massive de conversion, tandis qu’avec Zeke, nous entamons des pourparlers avec la chamane pour lui conseiller un déménagement pour cause de raison économique.
image

A l’arrivée des renforts, la moitié des indigènes ont rejoint notre cause. L’autre moitié est reunie au centre du village décidé à laisser leur vie pour leur village.

Un grouillot dénommé Riton, objecteur de conscience tente de me sermonner de repartir bredouille. J’écoute patiemment ses arguments puis, sa tête décapitée par mes soins roulant sur le sol finit de convaincre les reste de mes hommes du bien fondé de notre entreprise.
image

Mes ordres sont sans équivoque, et c’est avec amertume que je gère la stratégie de l’assaut.
Le combat s’engage, donnant les ordres et attaquant de la navette. Nous concentrons nous premiers efforts sur la chamane que Miranda à qualifié de dangereuse et incontrôlable avec des pouvoirs Psy.
image

Je manque de me faire embrocher par un tir de baliste arrêté heureusement par le corps de deux grouillots de première ligne. D’un coup de pied, je jette la brochette géante plus bas sur nos assaillants.
image

Nous perdons dans la boucherie la moitié de nos hommes et la plupart des fuyards sont abattus.
image

Les hommes du génie commencent alors à fortifier le camp afin de sécuriser l’enceinte contre les monstres et d’éventuels saboteurs puis entament les travaux de terrassement.
image

La mine et la foreuse s’installent et l’extraction commence.
Je donne des ordres précis à une poignée d’hommes de confiance pour que le minerai rare soit stocké en secret dans de vastes conteners enterré de manière à pouvoir à pouvoir récupérer le butin même si la zone d’extraction venait à être attaquée, pillée ou même détruite.
image

De retour au Sabre, seul dans ma cabine, suis incapable de me regarder en face devant un miroir et vomi mes tripes pendant de longues minutes. Avec nos ordres, on a pas eu le choix mais si j’avais été capitaine, j’aurais pris le temps de trouver une solution pacifique comme devenir chef de leur tribu en combattant le grand monstre endormi sous la montagne.
image

Aujourd’hui, j’ai perdu un peu du respect de mes hommes. Mais je le regagnerais, ils sont si malléables…

Nous avons ordres de reprendre nos voyages et pour ne pas voyager à vide nous nous mettons en chasse des monstres locaux que nous pourrons revendre à prix d’or au marché noir mort ou vif.

image

Les premières tentatives de captures se soldent par des échecs humiliant. Mais à force d’essais et de ruse, nous ramenons quelques 80 spécimens morts et plus d’une 20aine vivants. Nous ramenons aussi quelques spécimens végétaux.
image

Ces créatures devraient combler les caprices illégaux des grands de nos univers.

Pour fêter notre victoire et vendre notre secrète cargaison, nous faisons route vers Paradisio un satellite-planète artificiel dédié au plaisir des plus luxueux au plus insolites. Nous allons dépenser notre invitation bonus récoltée précédemment.
image

Catégories : jeux de rôles, Mes parties de Jeux de Rôles, Rogue Trader | 2 Commentaires

Partie Rogue Trader le 31 Janvier 2013 Compte Rendu 2

Chapitre 2
Journal de bord
A la recherche de la Grâce

La Planète Hécatombe est en guerre et c’est peu dire.
image

Le mot d’ordre du Capitaine, faire vite. Et pour une fois, il a pas tord, c’est gens là ne font pas dans la dentelle. Il ne faudrait pas voir notre beau Sabre subir des dommages collatéraux.
image

Il nous faut trouver un bon pigeon client pour refourguer vendre notre marchandise et vite. D’après nos renseignements préalables, le meilleur acheteur potentiel serait le gouverneur Dracus.

imagesgouv

Nous tenons le renseignement de la grande corporation Bastard For Hire un des plus gros fournisseurs de mercenaires du monde connu qui ne cesse les aller et retours car les hommes meurent ici plus vite qu’ils ne sont remplacés que nous avons croisés et avec qui nous avons eu un très bon contact. Pas le temps de prendre la température du marché noir.

art-01

Pour la transaction, je fait intervenir le garde du corps personnel du Capitaine pour qu’il fasse la démonstration de notre matériel. Le gouverneur conquis, nous paye a bon prix rubis sur l’ongle grâce à un brillante négociation de Zeke. Nous récupérons en prime un séjour gratuit sur une planète paradis ainsi qu’une vingtaine de coutelas d’officier ( une arme de poing à la fois tranchante et électriquement assommante).

armure13

Une fois les 10 000 armes et armures livrées et l’argent encaissé, nous prenons la poudre d’escampette direction Planète Grâce encore en cours de classification. La seule certitude : ceux qui en sont revenus sont repartis riches…

Forts de notre dernière expérience dans le warp, Je prends les devants pour notre sécurité. Nous nous en remettons comme à l’acoutumée à Miranda pour notre survie dans ce tunnel maudit. J’ordonne également un office religieux pour galvaniser le moral de l’équipage et offre une prime substantielle à tout matelot dénonçant une quelconque invasion du vaisseau par les horreurs du warp.

Rogue Trader Warp

Grâce à ces précautions, le voyage se déroule sans incident notables. Notre Navigator a fait du bon travail.

La planète Grâce est maintenant en vue.
Les premiers scans semblent prouver une géographie et une atmosphère similaires à la légendaire terra et semble même respirable.

typhon10

Nous envoyons une première équipe en navette pour prélever quelques échantillons afin par la suite diriger nos efforts vers la marchandise qui permettra de remplir nos cales et nous rendre un peu plus riches et un peu plus influents.

J’ordonne qu’une partie de l’équipe reste à bord en combinaison afin de ne pas être corrompue par quelques forces inconnues.

Soudain, de cris et hurlements dans les intervox. J’ordonne immédiatement le repli général. L’équipe au sol s’est faite entièrement décimée mais quelques relevés ont quand même pu être rapatriés. Les survivants de la navette nous parlent de troupeaux de créatures assez grands verdâtres bipèdes avec une grande queue et à l’autre bout des rangées de longues dents effilées et carnassieres.

Velociraptor attack

Nous négocions péniblement une navette armée auprès de notre frileux Capitaine et croisons les données récoltées sur le vent, la densité, la géographie et les traces des minerais des échantillons. Un lieu ressort, corroboré par les pouvoirs de Miranda.

Nous montons donc une seconde expédition à laquelle nous serons présents et lourdement armés.

Avant de nous poser à quelques kilomètres de notre destination, nous survolons la zone à atteindre. Il s’agirait contre toute attente d’un village. Surprenant car nos capteurs n’ont décelés aucune forme de vie civilisée.

index2.php

A l’arrivée un périmètre de sécurité est établi, les derniers échantillons sont prélevés et la navette repart pour nous chercher du matériel assommant afin de capturer quelques spécimens.

J’ordonne que des échelles et harnais de sécurité soient installés à des treuils sur notre navette qui pourra nous rapatrier en urgence le cas échéant.

Nous nous enfonçons alors dans une jungle des plus touffues.

rainforest

A mi chemin, nous nous retrouvons pris en embuscade par des sortes de lézards géants dont les dents et les griffes retiennent toute notre attention.

turok_3a

Nous sommes cernés sur tout le périmètre et le combat qui s’engage pour notre survie revêt un caractère particulièrement bestial entre chair trouée au laser, brûlée au lance flamme, mutilée par l’épée, les mares de sang jaillissent et les corps s’ amoncellent . Nous perdons deux hommes. Je récompenserai les survivants s’il y en a.

Je dois laisser mon auto plume, le Capitaine me fait mander. Je continuerais mon journal à mon prochain repos.

Fin de cette partie avec Maître Ikaruga et l’équipe de libre-marchands : Kant et le couple Twixxx.
image

J’ai hâte de jouer la suite.

Catégories : jeux de rôles, Mes parties de Jeux de Rôles, Rogue Trader | Poster un commentaire

Partie Rogue Trader le 31 Janvier 2013 4

L’équipage de libres-Marchands est complet pour ce soir!

Cruisers

Je suis le Capitaine en second plein de grandioses ambitions, Willou interprétera un flingueur dont la tête est mise à prix dans plusieurs mondes, il y aura aussi Kant en Mutant Navigator capable de prédire l’avenir et le couple Twixxx avec Monsieur en commerçant baratineur voulant gagner un max de blé et Madame en missionnaire illuminés spécialiste du lance-flammes et de la purification d’hérétiques (et autres)…

Je nous imagine bien comme ça

rogtra-03

rogue_trader_05

Navigator_by_ning

1275272936297

cleanse-and-purify_Trevallion

Voici un bien singulier équipage réuni par Maitre Ikaruga et je pense que l’on va bien s’amuser

J’ai hâte d’être à ce soir !

wpid-20130128_102117.jpg

Mon Capitaine la cargaison est en en cours de chargement.
image

Cargaison chargée!

Préparation du deck de commandement en cours…

Deck de commandement prêt à vous accueillir mon Capitaine!
image

Rogue Trader c’est ce soir et chez Kerlaft le Roliste !
image

Bientôt le compte rendu…

Catégories : jeux de rôles, Mes parties de Jeux de Rôles, Rogue Trader | 3 Commentaires

Partie Rogue Trader le 31 Janvier 2013 3

Il reste 2 places pour rejoindre les libres marchands à bord  de leur vaisseaux et s’enrichir aux confins inexplorés de la galaxie!

image

Catégories : jeux de rôles, Mes parties de Jeux de Rôles, Rogue Trader, Uncategorized | Un commentaire

Partie Rogue Trader le 31 Janvier 2013 2

Ça y est, la partie est sur les rails pour jeudi soir

Kant et Khomenor ont répondus présent pour embarquer dans un gigantesque vaisseau en tant que Rogue Trader

Dans l’univers de

carte_koronus

Pour ceux qui ne connaissent pas Rogue Trader voila ce qu’en dit le GROG :

Rogue Trader est la deuxième déclinaison, après Dark Heresy, de l’univers de Warhammer 40k. Le système reste sensiblement le même, mais le jeu est ici centré sur les vaisseaux indépendants de commerce et d’exploration qui arpentent l’univers du jeu, à la recherche de nouvelles voies commerciales, les plus profitables étant souvent les plus dangereuses.

Les personnages sont donc dans un environnement de space-opera plus traditionnel, centré autour d’un vaisseau et d’un équipage, même si le côté gothique et décadent de l’ensemble est conservé. De plus, même si de nouvelles professions sont proposées, il reste possible de mélanger les deux déclinaisons du jeu, et d’avoir des personnages inquisiteurs propulsés dans l’univers de Rogue Trader. Néanmoins, les niveaux de puissances ne sont pas les mêmes et les personnages débutants de Rogue Trader sont bien plus puissants et expérimentés que leurs homologues de Dark Heresy.

Au niveau du système, là encore, les adaptations concernent la transcription du genre space-opera : ainsi, chaque personnage a un rôle particulier à bord du vaisseau, qui lui permet d’opérer certaines actions. Les caractéristiques et les règles concernant les vaisseaux de type Rogue Trader sont aussi au centre du système.

La gamme a été suivie par Fantasy Flight Games, qui en a récupéré les droits initialement alloués à Black Industries.

Les personnages possibles sont

Les Métiers possibles sont :

– Libre-marchand (ou « Rogue-Trader ») (Le Capitaine/L’Interface Sociale),

– Archimilitant (Le Bourrin)

– Astropathe émérite (Le Psyker, utilisateur de pouvoirs),

– Explorator (Le Tech-Priest, Gardien de la technologie dans un monde plongé dans l’obscurantisme, possède des pouvoirs « technologique », assez faible mais fun, et peut servir des bourrin d’appoint) 

– Missionaire (Le Précheur, pas de réel pouvoir de foi, mais bien utile en raison de son charisme et de sa polyvalence) 

– Navigator (Autre utilisateur de pouvoirs, spécifique à Rogue Trader)

– Sénéschal (Second du Capitaine, Maitre espion) 

– Maître du vide (Pilote/Cannonier et Bourrin d’appoint).

si on utilise les supplément on peux jouer aussi deux races xénos courantes, les Kroots et les Orks,

Il y a aussi des rangs alternatifs  permettant de remplacer un rang de progression normal par un autre plus spécialisé, comme Acquisitionniste pour un Sénéchal qui se tourne vers le marché noir ou Genetor pour un Explorator qui se spécialise en génétique et biologie. Il y a aussi Légende des Étendues, ouvert à tous. et même pour Xenos Kommando ork.

J’espère y reprendre un rôle de capitaine et être propriétaire d’une Lettre de Marque comme celle ci

lettredemarque

Et commander un vaisseau de ‘ »la mort qui tue »

Battlefleet_Gothic_Scale_Chart_by_The_First_Magelord

Catégories : jeux de rôles, Mes parties de Jeux de Rôles, Rogue Trader | Poster un commentaire

Quelques illustrations que j’aime bien 19

Pour conjurer le sort voici de quoi rever sur ma prochaine partie

Rogue Trader

RT11_2011_Species-X-10198_correction_03_web 52367_rogue_trader___house_crow_by_demarc(...) RT08_2_Babe-in-the-Wood-AnnaChristenson fortunis_final meeting_with_eldar_moriarty laertes_and_magos_robertson_rogue_trader_by_davidap-d4s7567 carte_koronus rogtra-04 rogtra-03 05-Eternal-Praetorian---die rt-ships-1 rogue-trader-desc Rogue_Trader_character_by_Pspynett 9511134-warhammer-40-000-rogue-trader theme Warhammer_40K_Rogue_trader_1 rogue_trader_by_ectothermic-d4qwg41 Fel miserichord Space_Opera_big Astropath inquisitortorq Weapons_Battery_by_The_First_Magelord Lance_Turret_by_The_First_Magelord Battlefleet_Gothic_Scale_Chart_by_The_First_Magelord gate4 newhome-1 warpjump tV1Up FdLNB S9zoI Idd7a 86I8b TRPRx Umbra Frontispiece_Navigators Chapter-IFS Frontispiece_Chapter-IFS 13010416550071 2640929-flag_captain_leoten_semper 2640934-presenting__black_crusade_from_by_1mpact_d3af7pi 2640927-adeptus_mechanicus_by_cribs_d4b4afs 2640926-05 2640931-lorayne 2640937-warhammer_40k___roguetrader___savrus_trask_by_thefirstangel_d4etmur 2640875-rshtv_320_rubicon_industrial_world 2640912-char__arch_militant__navigator__explorator__rogue_trader RT Starbucks Rogue Trader Warp Rogue Trader broadsides Rogue Trader Ship Rogue Trader Missionary Rogue Trader Explorator Rogue Trader Navigator Rogue Trader Astropath wpjbjdgr Rogue Trader Master Rogue Trader Seneschal wp7c8396 Rogue Trader Ships 2 1301041655007 trade_with_the_heathens-Bradbury rogue_trader___house_crow_ii_by_demarchese-d3d7yn7 Path-of-Seer Female_Adeptus_Mechanicus Imperial_Guard_Babes Space_Wolfs Imperius_Dominatus Large_Imperius_Dominatus Strike_Cruiser Rouge_Trader_Cruiser_Souvereign_Venture Cruisers BlackTemplars_Light_Cruiser Black_Templar_Battle_Barge Destroyers Mechanicum_Star_Ship Battleship_Retribution Battlefleet Power_of_the_Imperium_-_Exterminatus Rogue_Trader rt_kit rogue_trader_06 rogue_trader_05 rogue_trader_04 rogue_trader_02 rogue_trader_01 rogue_trader_03 rogue_trader__house_crow_iii_by_demarchese-d3d80cu RT11_1181_Sslyth_416_VincentDevault_correction Ombre-RT11_1194_Eldar-Spectre_416_VincentDevault

Catégories : Illustrations et photos que j'aime bien, jeux de rôles, Rogue Trader | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :