Partie Rogue Trader le 31 Janvier 2013 Compte Rendu 2

Chapitre 2
Journal de bord
A la recherche de la Grâce

La Planète Hécatombe est en guerre et c’est peu dire.
image

Le mot d’ordre du Capitaine, faire vite. Et pour une fois, il a pas tord, c’est gens là ne font pas dans la dentelle. Il ne faudrait pas voir notre beau Sabre subir des dommages collatéraux.
image

Il nous faut trouver un bon pigeon client pour refourguer vendre notre marchandise et vite. D’après nos renseignements préalables, le meilleur acheteur potentiel serait le gouverneur Dracus.

imagesgouv

Nous tenons le renseignement de la grande corporation Bastard For Hire un des plus gros fournisseurs de mercenaires du monde connu qui ne cesse les aller et retours car les hommes meurent ici plus vite qu’ils ne sont remplacés que nous avons croisés et avec qui nous avons eu un très bon contact. Pas le temps de prendre la température du marché noir.

art-01

Pour la transaction, je fait intervenir le garde du corps personnel du Capitaine pour qu’il fasse la démonstration de notre matériel. Le gouverneur conquis, nous paye a bon prix rubis sur l’ongle grâce à un brillante négociation de Zeke. Nous récupérons en prime un séjour gratuit sur une planète paradis ainsi qu’une vingtaine de coutelas d’officier ( une arme de poing à la fois tranchante et électriquement assommante).

armure13

Une fois les 10 000 armes et armures livrées et l’argent encaissé, nous prenons la poudre d’escampette direction Planète Grâce encore en cours de classification. La seule certitude : ceux qui en sont revenus sont repartis riches…

Forts de notre dernière expérience dans le warp, Je prends les devants pour notre sécurité. Nous nous en remettons comme à l’acoutumée à Miranda pour notre survie dans ce tunnel maudit. J’ordonne également un office religieux pour galvaniser le moral de l’équipage et offre une prime substantielle à tout matelot dénonçant une quelconque invasion du vaisseau par les horreurs du warp.

Rogue Trader Warp

Grâce à ces précautions, le voyage se déroule sans incident notables. Notre Navigator a fait du bon travail.

La planète Grâce est maintenant en vue.
Les premiers scans semblent prouver une géographie et une atmosphère similaires à la légendaire terra et semble même respirable.

typhon10

Nous envoyons une première équipe en navette pour prélever quelques échantillons afin par la suite diriger nos efforts vers la marchandise qui permettra de remplir nos cales et nous rendre un peu plus riches et un peu plus influents.

J’ordonne qu’une partie de l’équipe reste à bord en combinaison afin de ne pas être corrompue par quelques forces inconnues.

Soudain, de cris et hurlements dans les intervox. J’ordonne immédiatement le repli général. L’équipe au sol s’est faite entièrement décimée mais quelques relevés ont quand même pu être rapatriés. Les survivants de la navette nous parlent de troupeaux de créatures assez grands verdâtres bipèdes avec une grande queue et à l’autre bout des rangées de longues dents effilées et carnassieres.

Velociraptor attack

Nous négocions péniblement une navette armée auprès de notre frileux Capitaine et croisons les données récoltées sur le vent, la densité, la géographie et les traces des minerais des échantillons. Un lieu ressort, corroboré par les pouvoirs de Miranda.

Nous montons donc une seconde expédition à laquelle nous serons présents et lourdement armés.

Avant de nous poser à quelques kilomètres de notre destination, nous survolons la zone à atteindre. Il s’agirait contre toute attente d’un village. Surprenant car nos capteurs n’ont décelés aucune forme de vie civilisée.

index2.php

A l’arrivée un périmètre de sécurité est établi, les derniers échantillons sont prélevés et la navette repart pour nous chercher du matériel assommant afin de capturer quelques spécimens.

J’ordonne que des échelles et harnais de sécurité soient installés à des treuils sur notre navette qui pourra nous rapatrier en urgence le cas échéant.

Nous nous enfonçons alors dans une jungle des plus touffues.

rainforest

A mi chemin, nous nous retrouvons pris en embuscade par des sortes de lézards géants dont les dents et les griffes retiennent toute notre attention.

turok_3a

Nous sommes cernés sur tout le périmètre et le combat qui s’engage pour notre survie revêt un caractère particulièrement bestial entre chair trouée au laser, brûlée au lance flamme, mutilée par l’épée, les mares de sang jaillissent et les corps s’ amoncellent . Nous perdons deux hommes. Je récompenserai les survivants s’il y en a.

Je dois laisser mon auto plume, le Capitaine me fait mander. Je continuerais mon journal à mon prochain repos.

Fin de cette partie avec Maître Ikaruga et l’équipe de libre-marchands : Kant et le couple Twixxx.
image

J’ai hâte de jouer la suite.

Publicités
Catégories : jeux de rôles, Mes parties de Jeux de Rôles, Rogue Trader | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :