L’Anneau Unique le jeu de rôle 3

L’anneau unique le jeu de rôle est un jeu vraiment passionnant et célèbre,  c’est un peu comme star wars, on connait tous l’univers mais de manière généraliste, et à part quelques geeks ou érudits,  peu sont celles ou ceux qui grattent la première couche pour voir ce qu’il y a dessous…  Aussi,  je me met en devoir d’élargir mes recherches pour pouvoir coller à l’ambiance Tolkien qui a fait le succès des ses œuvres.
J’ai donc fait des recherche « historiques » et géographiques mais j’ai l’impression d’avoir ouvert la boîte de pandore. Je suis tombé sur le grand atlas officiel des terre du milieu de Karen Wynn Fonstad que j’ai longuement compulsé tout en écoutant l’excellent livre audio du Hobbit chez livraphone lu par Dominique Pinon.
Bien me fît car je me suis aperçu que j’étais passé à côté de plein d’allusions primordiales dans la lecture du livre de règles de l’anneau unique.
Ainsi ce qui me paraissait superficiel prenait tout à coup une profondeur toute particulière. LAU pousse à l’humilité et nos aventuriers ne seront définitivement pas des superhéros outre leurs combats pour leur survie dans ce monde sauvage ce sera surtout un combat contre leur propres démons car leurs forces sont aussi leur faiblesses.

C’est un lourd fardeau que cet anneau que de donner vie en tant que MJ, j’ai également feuilleté les précédentes édition de ICE et de Decipher ainsi que les différentes illustrations existantes, les plans aussi… Je n’imaginais pas qu’on avait pu autant développer cet univers…

J’ai aussi vu le dessin animé The Hobbit en VOST et je sais maintenant d’où viennent les couleurs des belles illustrations de Jon Hogdson.

Les terres sauvages portent bien leur nom bien que je trouve le nom anglais rende mieux l’idée de sauvagerie, de mystère et de dangerosité.

Le germe du mal du mal est en nous et seules nos bonnes actions permettent de ne pas succomber à l’ombre qui nous ronge inexorablement.

Sur le plan social pour la plupart des cultures, le métier d’aventurier n’est pas du tout recommandable, et nos joueur auront fort à faire pour conserver leur réputation, car un aventurier c’est une personne vulgaire, non fiable, un fou ou un traitre qui délaisse ses responsabilités communautaires, un malade mental, bref l’aventurier n’est pas fréquentable et il est rarement à l’heure pour le souper…

Ce monde me plait vraiment et même si je me sens complétement à la traine pour la gestion des règles,( je compte sur wordack et koko pour m’aiguiller) je vais avoir beaucoup de bonheur à faire vivre à mes joueurs des aventures en terres sauvages.

Ps je me suis fait un écran a partir des documents suivant => écran coté Gardien des Légendes

j’ai aussi coupé la grande image d’Esgaroth pour le coté joueur

cela dit ça marche aussi avec Dol Guldur

Merci beaucoup pour tout ce bonheur Maitre Tolkien !

Publicités
Catégories : Anneau unique, jeux de rôles | Étiquettes : , , , , , | 4 Commentaires

Navigation des articles

4 réflexions sur “L’Anneau Unique le jeu de rôle 3

  1. J’attends avec impatience le premier compte rendu de partie sur « l’Anneau Unique ».

    Enfin quelqu’un qui a vu la version du « Hobbit » de 1977, je ne suis plus seul ! Il y a aussi un autre film « The Return of the King » avec le même style de dessin, mais c’est un peu spécial au niveau de la narration par contre. Je leur préfère quand même le film de Ralph Bakshi.

    • En effet je l’ai vu aussi j’ai beaucoup aimé, et je l’avais trouvé trop court, mais les hordes d’orcs moitiés filmées moitiés crayonnées étaient certes assez déroutantes.
      De Ralph Bakshi j’avais la cassette de Tygra la glace et le feu, javais bien aimé cool world mais je pas eu l’occasion de voir les sorciers de la guerre, sinon dans une autre registre j’avais adoré le vol des dragons.

      Pour le compte rendu tu l’auras pour sur si j’arrive a me dépêtrer des régles d’ici à la deadline et j’ai aussi celui de Delta Green sur le feu ^^
      merci de ton intérêt pour mon blog et longue vie aux jeux de roles…!

  2. Quand tu parles tu vol des dragons, tu parles de l’adaptation du roman de Dickinson ? J’avais adoré quand j’étais enfant, mais j’ai un peu été déçu quand je l’ai revu plus tard, la faute à une version de mauvaise qualité.

    JRTM est mort, vive LAU

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :